Le Deal du moment : -41%
-181€ sur le volant de course LOGITECH G29 ...
Voir le deal
259 €

Shillelagh, l'âme de l'Irlande

+7
vidocq80
bbrmque
CLOSDELIF
Corto Maltese
Lone Rider
freebird
Bataireacht
11 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Lun 9 Avr - 17:00

Ce que nous connaissons sous le nom de Shillelagh et qui désigne le bâton de combat irlandais est en fait un système martial complet qui puise ses racines dans une tradition autochtone ancienne .
Shillelagh, l'âme de l'Irlande 32144110

Depuis la nuit des temps, les Gaëls de la terre d’Erin (nom ancien de l’Irlande) ont été employés pour leurs qualités au combat comme soldats professionnels dans toutes les armées étrangères en conflit. Et si on note bien l’existence d’une élite de guerriers, les Finnans, c’est bien chaque paysan depuis son plus jeune âge qui était formé au combat dans un système de transmission strictement familial et clanique. Les luttes étaient incessantes et les ennemis nombreux qu’ils soient issus des clans rivaux ou d’outremer et chacun devait être en capacité vitale de défendre sa terre, sa famille et son clan.

Même si les Gaëls ont à partir du haut moyen âge des échanges avec les autres pays utilisant des armes de métal, ils gardèrent, de par la rareté de celles-ci et donc leur prix élevé, un usage généralisé d’un fort gourdin en combat rapproché pour lequel ils développèrent une véritable expertise de maniement que tous leurs ennemis, depuis les Romains jusqu’au Anglais, rapportèrent dans leurs chroniques.

Ce gourdin est appelé de façon générique tout simplement Bata (bâton) et est utilisé seul, avec un bouclier rond ou avec la cape enroulée autour du bras.

Il est intéressant de noter sur ces tapisseries que même les combattants qui portent l’épée privilégient néanmoins le combat au Bata pour son efficacité et probablement pour son association étroite à la culture Irlandaise.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Stick_10

Au fil des siècles et de la paix souvent forcée par l’envahisseur, les Irlandais, toujours fidèles à leurs structures claniques, institutionnalisent et systématisent le moyen de faire perdurer leurs traditions martiales, afin de cultiver leur aptitude à résister en maintenant les aptitudes de tous les hommes en âge de combattre. Ils développent ainsi des sports de crosses appelés de façon générique An Caman (Hurley) qui ferait passer le hockey professionnel pour du badmington et surtout au 17ème et 18ème siècle par de véritables batailles rangées entre clans rivaux, les célèbres faction fights, où on se donne rendez vous après la messe du dimanche ou pendant une foire ou une fête quelconque.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Scene_10

Il n'est pas rare de voir les deux champions des clans opposés s'affronter en combat singulier au milieu de la mêlée.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Factio10

Toutefois, malgré le caractère de masse de ces combats rassemblant plus de cent protagonistes, hommes, femmes et enfants et le fait qu’on peut y être gravement blessé ou même mourir, ils sont encadrés par des règles très strictes, telles que la participation de tous les hommes valides, mais en stricte égalité numérique des parties en présence au point qu’un clan en surnombre devra prêter un de ses combattants au clan adverse. Le non respect éventuel de cette règle absolue pouvant jeter le déshonneur sur le clan tout entier il n’est pas rare que des contrevenants soit tués ou blessés gravement puis bannis par leur propre clan.

A noter que les règles ci-avant énoncées les "shillelagh laws" prévoient que les femmes puissent combattre entre elles à mains-nues ou contre un homme mais seulement avec une pierre enroulée dans un torchon et un homme ne peut frapper une femme. Les enfants peuvent participer, mais seulement en lançant des pierres depuis une zone fixe et délimitée.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande 9bbe8010

Les combats finissent par être si fréquents et rassembler tellement de monde entraînant blessures graves et morts que l’église catholique s’en émeut et finit par faire interdire par les gouvernants le Bata/gourdin. Qu’à cela ne tienne, les cannes et bâtons de marche dont il est impossible d’interdire le port vont s’épaissir et devenir des armes de combats.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande S710

Au milieu du 19ème siècle la maladie de la pomme de terre, source principale de nourriture, entraina une famine terrible qui causa la mort d’un quart de la population et l’immigration d’un autre quart. La disparition de nombreux combattants, la dislocation des clans et l’apparition progressive des armes à feu fit tomber l’art du combat au Bata, le Bataireacht, peu à peu dans l’oubli en Irlande pour finir par ne plus exister que dans les chansons et les histoires transmises oralement.

Toutefois, cette tradition martiale demeura vivante par le faits des immigrants qui s’illustrèrent sur d’autres champs de batailles comme la guerre civile américaine ou on vit des combattants Irlandais de l’armée de l’union charger les confédérés torse nu et tenant leur fusils comme des bâtons ou encore au cours des terribles affrontements qui eurent lieu à New York entre gangs natifs et immigrants tels qu’on les voit dans le célèbre film : Gangs of New York avec le personnage de Walter "Monk" Mc Ginn.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Images11

A noter que cette aptitude au combat avec un simple bâton est aussi à l’origine de la sur représentation des Irlandais au sein des polices américaines, principalement, NYC, Boston et Philadelphie, dont les membres patrouillent d'abord seuls et armés simplement d’une matraque.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande 187110

Ce sont les irlandais de la diaspora, qui, en quête de leurs racines, vont rappeler à l’Irlande qu’un Shillelagh n’est pas qu’un objet d’artisanat pour touristes et la mémoire de son patrimoine martial. Comme avec le phénoménal travail d’historien de John W. Hurley qui recoupe patiemment tous les écrits et chroniques sur le sujet dans son Irish Gangs and StickFighting, et : Shillelagh, the Irish Fighting Stick
Shillelagh, l'âme de l'Irlande 51nuld10Shillelagh, l'âme de l'Irlande Produc10

D’autres apports primordiaux comme celui de Glen Doyle héritier d’une des seules lignées authentique et ininterrompue d’Irish Stick Fighting et ayant obtenu l’autorisation familiale d’enseigner en dehors du cercle clanique.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Glen-c10

On trouve désormais aussi des volontés locales de redécouvrir ce patrimoine, comme le fait Nollaig Mac Aodah, qui fabrique des Shillelagh de fort belle facture et qui s’est lancé dans un fantastique travail de recherche et de pratique.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Canon210

Le shillelagh/Bata a été de tous temps fabriqué avec plusieurs essences locales permettant à la fois l’efficacité de l’impact et la résistance du bois, telles que Chêne, Hêtre, Frêne.Houx et le plus recherché pour ses propriétés, le prunelier sauvage (en Anglais blackthorn). Ces essences de bois permettent de disposer d’un fut droit, d'un diamètre régulier sur toute sa
longueur et d’un pommeau au bout qui fait masse à l’impact, constitué du nœud racinaire.

On trouve très facilement des shillelaghs à vendre dans des échoppes, foires artisanales et sur le net pour les touristes friands de souvenirs. Mais un stick de qualité demande du temps et du travail, des traitements spécifiques que seuls des artisans de talent sont capables de proposer.

Ici, quelques exemples de la production de Liam O'Caidhla

Version canne
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Eb005_10

Version gourdin
Shillelagh, l'âme de l'Irlande 103_jp10

L’Irish Stick Fighting/Bataireacht n’est pas une discipline unifiée mais un ensemble de styles développés dans chaque clan avec des particularités conservées jalousement parfois encore de nos jours.

Toutefois, nous pouvons distinguer des constantes, notamment en regard des autres nombreux styles existant ailleurs dans le monde, car il peut se pratiquer à la fois comme une canne et comme un bâton, à une ou deux mains, à la fois exploiter la distance longue, mais aussi disposer d’une efficacité dévastatrice à courte distance. Par ailleurs, les techniques de bâton, si elles sont privilégiées pour profiter au maximum de la protection et de la distance se combinent aussi avec les percussions des membres supérieurs et inférieurs (et les coups de tête) ainsi que la lutte debout et au sol.

Quelques exemples de ma collection personnelle, de différentes tailles, essences et formes.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Dscn3010


Dernière édition par Bataireacht le Lun 9 Avr - 18:18, édité 4 fois


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par freebird Lun 9 Avr - 17:17

Magistral!
Merci.
freebird
freebird
Modérateur

Messages : 2067
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Lone Rider Lun 9 Avr - 17:24

Très intéressant ! Merci !
J'ai une amie irlandaise que je ne regarderai plus de la même façon... surtout si elle a une canne !
Lone Rider
Lone Rider

Messages : 721
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 65
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Corto Maltese Lun 9 Avr - 17:32

Encore un post très instructif... Shillelagh, l'âme de l'Irlande 3838754356


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
Corto Maltese
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 3882
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 58
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par freebird Lun 9 Avr - 17:33

Ah oui, j'oubliais

Eirinn go brach!
freebird
freebird
Modérateur

Messages : 2067
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Lun 9 Avr - 17:39

Les femmes irlandaises sont farouches. Beaucoup participèrent au soulèvement contre les britanniques de 1916 les armes à la main et plus tard dans les rangs de l'IRA.


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Lun 9 Avr - 17:53

freebird a écrit:Ah oui, j'oubliais Eirinn go brach!
Comme je te rejoins. Il est comme cela des endroits où on va pour la première fois et où on n'y connait personne et où on a l'impression de revenir chez soi après un long périple.

Un endroit où la musique semble résonner en écho à son âme, où la lumière semble d'essence maternelle et où les gens, rugueux et droits n'usent qu'avec parcimonie d'une parole qu'ils respecteront plus que tous les contrats.

Un endroit où les feux de tourbe réchauffent même les cœurs glacés par la peine.

Un endroit où juste assis au bord d'un lac on se sent incomparablement vivant sans nul besoin de s’agiter.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Pict1210

Et si l'Irish bagpipe vient à jouer ...


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par CLOSDELIF Lun 9 Avr - 18:53

Sublime...J'adore tes posts Bata !!!
bienvenue-massue


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 7132
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 69
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par bbrmque Lun 9 Avr - 23:56

Encore un plaisir pour les yeux et les neurones, merci M'sieur Shillelagh, l'âme de l'Irlande 3838754356


Citation de La Momie : "Vous n'aurez pas ma liberté de panser"...
Bébert
Membre UFA et UNPACT
avatar
bbrmque
Old Timer

Messages : 597
Date d'inscription : 04/01/2015
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par vidocq80 Mar 10 Avr - 7:47

très instructif


Vidocq80

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Artima10Shillelagh, l'âme de l'Irlande 17996710Shillelagh, l'âme de l'Irlande Laucla10Shillelagh, l'âme de l'Irlande Fu_510
vidocq80
vidocq80
Old Timer

Messages : 3197
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 67
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Pâtre Mar 10 Avr - 10:58

Shillelagh, l'âme de l'Irlande 2905636429

Bin...merci !

Sujet bien intéressant. Et très développé.

Deux remarques:

Les bâtons semblent très "noueux".
Je relève, car on trouve souvent dans la littérature l'usage "d'un bon gourdin (ou bâton, ou cane) bien noueux". Alors que dans les arts martiaux, les bâtons sont plutôt bien lisses.
Un sujet de discussion!?

J'ai vécu (Very Happy ) cette tradition de "partage" des "participants" avec l'Inis Cara Rugby Club*! Very Happy
S'il manquait des joueurs dans l'équipe adverse, un ou plusieurs joueurs étaient "prêtés". Avec parfois une mi-temps dans chaque équipe!
L'usage était de revêtir le maillot adverse par dessus le maillot Vert & Blanc.


*club fondé dans un pub de Tours, fréquenté par la diaspora Irlandaise.



Shillelagh, l'âme de l'Irlande 1919352701
Pâtre
Pâtre

Messages : 1131
Date d'inscription : 08/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Mar 10 Avr - 13:24

Pâtre a écrit:Les bâtons semblent très "noueux".
Je relève, car on trouve souvent dans la littérature l'usage "d'un bon gourdin (ou bâton, ou cane) bien noueux". Alors que dans les arts martiaux, les bâtons sont plutôt bien lisses.
Un sujet de discussion!?
La fonction créé l'organe Very Happy. En fait tout dépend de l'essence du bois mais c'est vrai que les nœuds ne sont pas poncés à dessin pour accentuer à l'impact. Et encore, ça c'est quand on prévoit quand même de saisir le bâton sur toute sa longueur. Mais sur certains style, le grip est à une seule main sur le premier tiers et les knots sont laissé façon porc épic. Ils étaient parfois même durcis dans une résine naturelle chaude.

On en voit quelques uns sur cette photo.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande 0_0_0_10

Pour les arts martiaux Japonais, le Jo par exemple, ou le Bo du Kobudo Okinawiaien, on en besoin en permanence de faire coulisser les mains le long et ils sont donc lisses.


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par cromagnon 07 Mar 10 Avr - 13:54

il existe en Bretagne un bâton traditionnel avec une lame a l'intérieur ,je ne me rappelle plus le nom de cet ustensile (honte a moi ) la typologie est assez ressemblante . j'avais aussi l'intention de m'en fabriquer un pour accompagner mon Gwenadu sur le mur .
édit je rajoute un lien :https://fr.wikipedia.org/wiki/Penn_Bazh


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
cromagnon 07
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 2136
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 62
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par CLOSDELIF Mar 10 Avr - 14:00

Oui....mais tu as foiré ton lien !!!!


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 7132
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 69
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par freebird Mar 10 Avr - 14:05

intéressant parallèle entre le Penn Bazh et le Shillelagh, (même si les Bretons "bretonnants" sont des populations "immigrées" Britonniques chassées par les Anglo-saxons et pas des peuples gaéliques)

Toutefois, ton lien ne mentionne aucunement la lame interne, peut-être fais-tu allusion à la makhila des Basques?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Makila
freebird
freebird
Modérateur

Messages : 2067
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par freebird Mar 10 Avr - 14:06

CLOSDELIF a écrit:Oui....mais tu as foiré ton lien !!!!

il suffit de le sélctionner et ton intelligent ordinateur te proposera de 'ouvrir pig clown
freebird
freebird
Modérateur

Messages : 2067
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Mar 10 Avr - 14:26

Les Penn Bazh traditionnels n'ont jamais eu de lame dans le manche. Il s'agit d'une adaptation unique et personnelle.

Les Penn Bazh sont typiquement des armes d'impact, des gourdins. Si la forme est proche des Shillelaghs, le combat avec est différent.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Penbaz10
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Penn-b10
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Pennba10

Un vrai Penn Bazh d'époque
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Sl370810

Une réplique que j'ai fait il y a quelques années.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Dscn3410


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par cromagnon 07 Mer 11 Avr - 19:27

hello
j'avais vu il y' a quelques temps ,un artisan qui en fabriquait avec des lames style baïonnettes clou a l'intérieur . il ne parlait pas de forme de combat particulière mais d'un simple bâton de défense style canne épée, je n'ai pas poussé les recherches plus loin a l'époque .


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
cromagnon 07
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 2136
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 62
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Mer 11 Avr - 19:38

cromagnon 07 a écrit:hello
j'avais vu il y' a quelques temps ,un artisan qui en fabriquait avec des lames style baïonnettes clou a l'intérieur . il ne parlait pas de forme de combat particulière mais d'un simple bâton de défense style canne épée, je n'ai pas poussé les recherches plus loin a l'époque  .
En fait tout à été perdu, comme pour le Makila. J'ai un pote Jean-Luc Mordret, breton lui-même qui a lancé une école, le Tuatah Penn Bazh. Mais il avoue lui-même une redécouverte personnelle sans forcément de lien avec l"histoire.

Ce que j'ai trouvé de plus complet en matière historique.
http://la-rose-couverte.over-blog.com/pages/Le_Penn_Baz-1670395.html


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par 3008nato Mer 11 Avr - 22:43

superbe ....et quelle abondance de documentation ...
merci encore
3008nato
3008nato

Messages : 1275
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Pâtre Ven 13 Avr - 8:17

Shillelagh, l'âme de l'Irlande 2905636429
Bataireacht a écrit:
Pâtre a écrit:Les bâtons semblent très "noueux".
Je relève, car on trouve souvent dans la littérature l'usage "d'un bon gourdin (ou bâton, ou cane) bien noueux". Alors que dans les arts martiaux, les bâtons sont plutôt bien lisses.
Un sujet de discussion!?
La fonction créé l'organe Very Happy. En fait tout dépend de l'essence du bois mais c'est vrai que les nœuds ne sont pas poncés à  dessin pour accentuer à l'impact. .....

J'avais compris que le choix d'un bois "noueux" était pour une densité (& donc une solidité) accrue.
(la présence de nœuds fait que les fibres ne sont pas parallèles. Le bois est donc moins souple, mais plus dur. Et plus résistant aux chocs)
Je trouve intéressant que sur les objet présenté, le nœuds racinaire soit utilisé.


Bataireacht a écrit:.....
Pour les arts martiaux Japonais, le Jo par exemple, ou le Bo du Kobudo Okinawiaien, on en besoin en permanence de faire coulisser les mains le long et ils sont donc lisses.
Oui.
Mais....
Je pense que dans les pratiques actuelles, on privilégie la rapidité, & une certaine "efficacité". Pas à tord. Mais on s'éloigne, par exemple, de l'effet de surprise de l'usage "d'armes impromptues" que sont une cane, un bâton de marche (etc...).
Bon, je chicane!
Mais il y a un vrai écart entre les pratiques courantes, en salle, sur tapis, avec des "outils" normalisés, & une pratique "en nature". Avec un sol irrégulier, le soleil dans les yeux,...& des outils "à la fortune du moment"!
Very Happy

Shillelagh, l'âme de l'Irlande 1919352701
Pâtre
Pâtre

Messages : 1131
Date d'inscription : 08/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par cromagnon 07 Ven 13 Avr - 19:36

Bataireacht a écrit:Les Penn Bazh traditionnels n'ont jamais eu de lame dans le manche. Il s'agit d'une adaptation unique et personnelle.

Une réplique que j'ai fait il y a quelques années.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Dscn3410

hello
peux tu me dire dans quel bois tu as fabriqué ce bâton


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
cromagnon 07
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 2136
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 62
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Ven 13 Avr - 19:44

Pâtre a écrit::
Bataireacht a écrit:.....
Pour les arts martiaux Japonais, le Jo par exemple, ou le Bo du Kobudo Okinawiaien, on en besoin en permanence de faire coulisser les mains le long et ils sont donc lisses.
Oui.
Mais....
Je pense que dans les pratiques actuelles, on privilégie la rapidité, & une certaine "efficacité". Pas à tord. Mais on s'éloigne, par exemple, de l'effet de surprise de l'usage "d'armes impromptues" que sont une cane, un bâton de marche (etc...).
Bon, je chicane!
Mais il y a un vrai écart entre les pratiques courantes, en salle, sur tapis, avec des "outils" normalisés, & une pratique "en nature". Avec un sol irrégulier, le soleil dans les yeux,...& des outils "à la fortune du moment"!
Very Happy
Parce que dans nos pays civilisés, les gens veulent bien porter l'uniforme et manier les armes exotiques qui vont les valoriser, mais pas prendre des gnons ou verser un peu de résiné.

Nous avons donc :
- des sports martiaux où on transpire mais où on gesticule des choses complètement vidées de leur sens profond et initial pour être enseigné en masse,
- des arts martiaux ou bu-do où on sublime la gestuelle martiale dans une quête de développement et d'évolution personnelle mais expurgée de toute notion d'efficacité pratique,

Les disciplines pratico-pratiques faites pour détruire l'ennemi le plus rapidement et efficacement possible qu'on appelait auparavant en Japonais Bu-jutsu étant rares et confidentielles.

Il est marrant de constater le choc culturel qu'on des pratiquants européens de Kali/Eskrima/Arnis quand ils se rendent apprendre à Manille où on ne peut se permettre d'ignorer la vraie vie.

Je peux te dire que j'enseigne le Bataireacht de façon tout à fait pratique, évoluant dans un univers où notre prochain n'est pas qu'amour depuis 35 ans.


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Bataireacht Ven 13 Avr - 19:48

cromagnon 07 a écrit:
Bataireacht a écrit:Les Penn Bazh traditionnels n'ont jamais eu de lame dans le manche. Il s'agit d'une adaptation unique et personnelle.

Une réplique que j'ai fait il y a quelques années.
Shillelagh, l'âme de l'Irlande Dscn3410

hello
peux tu me dire dans quel bois tu as fabriqué ce bâton
Je crois que c'était du hêtre. Mais frêne, hêtre, noisetier le font très bien.


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
Bataireacht
Bataireacht

Messages : 425
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 60
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par cromagnon 07 Dim 15 Avr - 9:52

hello Shillelagh, l'âme de l'Irlande 2905636429
merci
les noisetiers ça court pas les rues en Ardèche ,le chêne vert pourrait peut être faire la rue Michel ,j'ai aussi du bon buis costaud et très dur voir aussi du cade


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
cromagnon 07
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 2136
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 62
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Shillelagh, l'âme de l'Irlande Empty Re: Shillelagh, l'âme de l'Irlande

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum