Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Jeu 5 Avr - 15:14

Nous devisions avec Nato, et abordâmes le sujet de la création de mécanismes d'armes par les horlogers...
Cela peut en surprendre certains, mais cette profession forgea et conçut des pièces imposantes, aux caractéristiques parfois proches d'un beau mécanisme d'arme !
En voici en exemple:



Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Jeu 5 Avr - 17:01

Concernant cette horloge dont vous pouvez apprécier les dimensions (je suis là pour donner une échelle), voici ce qu'en dit, traduit par Google Traduction, le site local de la Grote Kerk (grande église) :
"Le garde-temps est situé à la hauteur de la tour, qui a été faite en 1624 par le Dordtenaar Jan Janszoon. Il a deux percussions et un mouvement. En 1663, peu après que Christiaan Huygens ait inventé l'horloge à pendule, le mouvement a été modifié par Simon Douw et équipé d'un pendule de 6,25 mètres de long. Cette montre a travaillé jusque dans les années trente."


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par Lone Rider le Jeu 5 Avr - 17:06

Sacré mécanisme !
En ce qui concerne la contribution horlogère à l'armurerie, on cite le plus souvent le mécanisme à rouet, mis au point à Nuremberg vers 1517 mais, c'est sujet à caution.
avatar
Lone Rider

Messages : 292
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 62
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par fcrozet le Dim 8 Avr - 20:44

Les mécaniques des « compteurs de temps modernes » ont toujours eu une longueur d’avance sur les mécaniques armurières dites fines, appliquées aux armes à feu.
Pour l’armement antérieur, qui a permis de maitriser l’art de forger et travailler des métaux, là, les mécaniques horlogères ont quelques millénaires dans la vue. Il était plus urgent de maîtriser le bronze ou le fer que de savoir le temps que çà prenait.
C’est quand les hommes ont eu de quoi se nourrir et se foutre sur la gueule qu’ils ont commencé à pouvoir se payer le luxe de rêver au temps qui passe.

Et là, avec la structuration des sociétés, ce ne fut plus qu’une question de pognon et de génie.
Il fallait être riche comme les grands ou le clergé pour faire marner des gueux de génie afin de concevoir au fil des siècles des merveilles de mécaniques horlogère dont principalement la miniaturisation permis la modernisation des armes à feu individuelles.
Globalement, dès l’an mille on savait faire de belles horloges de clochés très imprécises mais suffisantes pour impressionner la galerie et faire marcher le bon peuple au bon rythme.
Dès le début du XIVème on savait faire des horloges totalement mécaniques et d’autres astronomiques qui laissent encore aujourd’hui sans voix. ( si vous passez par Lyon allez voir celle de la cathédrale ST JEAN qui date de …1379.

https://www.youtube.com/watch?v=d_SJwNxshyI
et la première montre portative date de 1530…





Comme le précise CLODELIF la vraie précision n’est apparue qu’au 17ème avec des génies comme HUYGHENS et autres qui ont maitrisé la régulation de la « force » .



Avant il fallait se payer un moine ou un gueux « sachant » pour remettre à l’heure au moins une fois par jour  avec un appareil de relevés stellaire type astrolabe ou autres.



Et effectivement les mécanismes des platines à rouet avec leur « chaine de vélo » sont bien inspirées des montres à « chaine de vélo »
D’un autre côté il fallait être un peu stupide pour s’emmerder à faire une platine à rouet horriblement complexe et « foireuse » alors que celle à silex est tellement plus simple………..et que le silex on connait depuis quelques années.
Aujourd’hui, hormis quelques publicistes, émirs et autres hommes politique, tout le monde se fout de l’horlogerie fine et moins fine d’ailleurs.
On fabrique encore à grand prix des merveilles que plus personne ne sait entretenir.
En Province on jette les comtoises à la décharge.
En Provence au XIXème une comtoise (objet d’ultra luxe à l’époque, accessible uniquement aux grandes familles et traditionnel cadeau de mariage avec la dote) coutait, selon la légende, aussi chère que l’extension du mas nécessaire à l’accueil des « novis »
J’ai récupéré ce mécanisme mi XIXème il y a 6 mois à la décharge en jetant des « encombrants »
Après quelques soins il est reparti pour l’éternité selon les soins qu’in voudra bien lui apporter.





si  à soixante ans tu ne sais pas réparer une comtoise tu as raté ta vie  santa

Et en prime, puisque vous êtes sages, un mécanisme de « clocher » également sauvé de la décharge par un ami à l’époque de l’électrification du clocher de son village il y a une vingtaine d’années.





avatar
fcrozet

Messages : 33
Date d'inscription : 08/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Dim 8 Avr - 20:51

Merci pour cette magistrale intervention....j'en suis encore tout esbaudi !
drunken


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Dim 8 Avr - 21:15

Tiens, selon les mêmes principes, mais plus modeste et lié à la bonne chère (ou chair, il y a le choix), j'ai récupéré ça en brocante l'été dernier...



Dernière édition par CLOSDELIF le Dim 8 Avr - 21:22, édité 1 fois


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par Corto Maltese le Dim 8 Avr - 21:18

Un mécanisme de tourne broche....?


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
avatar
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 1718
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 54
Localisation : 78 - 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Dim 8 Avr - 21:21

Corto Maltese a écrit:Un mécanisme de tourne broche....?
Oui....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par 3008nato le Lun 9 Avr - 18:51

et voui    les premiesrs arquebusiers et armuriers furent d'abord des  sachants des érudits , des inventeurs  , des mécaniciens  ....tout aussi capables de ferrer un cheval que de forger un chien de fusil .........pour les épées et pour faire un pied de nez amical à free ..!!!  (je vous réserve un post à vent !!)



3008nato

Messages : 560
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par vidocq80 le Mar 10 Avr - 7:45

Ben moi j'ai "hérité" d'une comtoise voilà 8 jours, qui marchait très bien, et une fois chez moi impossible à remettre en marche.
Je pense à un problème de calage ? donc je passe mon temps ces derniers temps à essayer de le mettre d'aplomb !



Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1731
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 8:15

Je n'y connais rien, mais j'ai entendu effectivement dire que le calage était essentiel, bon courage !!!!


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par vidocq80 le Mar 10 Avr - 8:32

Il ne manque pas, je persévère, j'avais déjà eu mail à partir avec un carillon (qui vient de ma grand'mère !) et qui ne voulait rien savoir, et bien çà fait 30 ans qu'il tic-tac ....




Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1731
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par freebird le Mar 10 Avr - 10:43

et voui les premiers arquebusiers et armuriers furent d'abord des sachants des érudits , des inventeurs , des mécaniciens ....tout aussi capables de ferrer un cheval que de forger un chien de fusil ...

Que les progrès de l'arme à feu individuelle ait été dus à de tels individus est difficile à mettre en doute, même si j'émets une réserve sur la qualité de tous ces "sachants" à savoir ferrer un cheval clown , compétence qui, justement, ne s'invente pas.

Le terme armurier est ici impropre (au XVIe siècle clown ), puisqu'il désigne littéralement les fabricants d'armures, et ne deviendra synonyme de facteur d'armes à feu que plus tard (pour ensuite englober également les marchands du temple...)

Connaissons-nous le nom de facteur d'arme à rouet déclaré en tant qu'Horloger ? (vue la période considérée, et au moins pour la France, les métiers sont gérés par des corporations, qui règle assez précisément le champs d'activité de chaque spécialité. Pour les métiers du fer plus ou moins liés aux armes au bas moyen âge: haubergier, armurier, taillandier, fourbisseur, etc...)

La même spécialisation se fera jour pour les armes à feu par la suite avec des artisans cannonier, platineur, etc...

Si je devais parier sur les métiers desquels émergèrent ces inventeurs, je mettrai en tête les horlogers, bien sûr, et les serruriers, deux corporations qui maîtrisaient tous les aspects de la métallurgie nécessaire à la réalisation de mécanisme de mise à feu.
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 954
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par fcrozet le Mar 10 Avr - 16:16

freebird a écrit:et voui    les premiers arquebusiers et armuriers furent d'abord des  sachants des érudits , des inventeurs  , des mécaniciens  ....tout aussi capables de ferrer un cheval que de forger un chien de fusil ...

Que les progrès de l'arme à feu individuelle ait été dus à de tels individus est difficile à mettre en doute, même si j'émets une réserve sur la qualité de tous ces "sachants" à savoir ferrer un cheval clown , compétence qui, justement, ne s'invente pas.

Le terme armurier est ici impropre (au XVIe siècle  clown ), puisqu'il désigne littéralement les fabricants d'armures, et ne deviendra synonyme de facteur d'armes à feu que plus tard (pour ensuite englober également les marchands du temple...)

Connaissons-nous le nom de facteur d'arme à rouet déclaré en tant qu'Horloger ? (vue la période considérée, et au moins pour la France, les métiers sont gérés par des corporations, qui règle assez précisément le champs d'activité de chaque spécialité. Pour les métiers du fer plus ou moins liés aux armes au bas moyen âge: haubergier, armurier, taillandier, fourbisseur, etc...)

La même spécialisation se fera jour pour les armes à feu par la suite avec des artisans cannonier, platineur, etc...

Si je devais parier sur les métiers desquels émergèrent ces inventeurs, je mettrai en tête les horlogers, bien sûr, et les serruriers, deux corporations qui maîtrisaient tous les aspects de la métallurgie nécessaire à la réalisation de mécanisme de mise à feu.


Tout du transfert de technologies et du vol industriel, tu as raison clown Very Happy

je trouve que l'ingénieur de chez Peugeot qui a conçu le pont arrière de la 404 s'est bien inspiré du tourne broche de CLOSDELIF jocolor
avatar
fcrozet

Messages : 33
Date d'inscription : 08/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par freebird le Mar 10 Avr - 16:25

Son coup de génie ayant été le renvoi d'angle, absent dudit tourne broche... (peut-être s'est-il également inspiré de l'ami léonard, qui maîtrisait déjà le concept...)
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 954
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par Conservateur le Mar 10 Avr - 21:02

moi quand je pense au lien entre horloger et armurier, après le mythe de la platine à rouet, eh bien... je pense à ce genre de pièce...
avatar
Conservateur

Messages : 19
Date d'inscription : 16/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par fcrozet le Mar 10 Avr - 23:13

les platineurs de la Tour en Jarez....
avatar
fcrozet

Messages : 33
Date d'inscription : 08/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Mer 11 Avr - 7:32

Conservateur a écrit:moi quand je pense au lien entre horloger et armurier, après le mythe de la platine à rouet, eh bien... je pense à ce genre de pièce...
Oui, c'est une pièce magnifique et à mes yeux aussi, la parenté est claire....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par vidocq80 le Mer 11 Avr - 8:51

c'est un très beau savoir faire


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1731
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par Conservateur le Mer 11 Avr - 9:35

Nous en avons une très belle collection, couvrant essentiellement la période 1825/1890 et que je viens de faire photographier afin de les présenter prochainement sur le site du musée. Il y a eu, au milieu du 19e siècle toute une série de concours d'armuriers autour de la conception du jeu de la platine. Il y a des pièces admirables et exceptionnelles... Je vous dirais quand nous les présenterons, si cela vous intéresse.
avatar
Conservateur

Messages : 19
Date d'inscription : 16/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par CLOSDELIF le Mer 11 Avr - 9:38

Conservateur a écrit:Nous en avons une très belle collection, couvrant essentiellement la période 1825/1890 et que je viens de faire photographier afin de les présenter prochainement sur le site du musée. Il y a eu, au milieu du 19e siècle toute une série de concours d'armuriers autour de la conception du jeu de la platine. Il y a des pièces admirables et exceptionnelles... Je vous dirais quand nous les présenterons, si cela vous intéresse.
Oui, bien sûr....merci d'avance Cool


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 2929
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par freebird le Mer 11 Avr - 10:56

magnifique.

J'attends de pieds ferme les pièces "admirables et exceptionnelles" Shocked
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 954
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par freebird le Mer 11 Avr - 11:07

Sinon, en revenant à la genèse des mécanismes d'armes à feu, y'a pas quelque chose là? Very Happy clown



Serrures XIVe siècle, Lalinde, Dordogne



Serrures exposée au musée le Secq des Tournelles
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 954
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par fcrozet le Mer 11 Avr - 11:09

Conservateur a écrit:moi quand je pense au lien entre horloger et armurier, après le mythe de la platine à rouet, eh bien... je pense à ce genre de pièce...

de la montre à coq qui donne l'heure...



à la platine "à coq" qui arrête le temps!
remarquable chef-d'oeuvre.

la suite!
avatar
fcrozet

Messages : 33
Date d'inscription : 08/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par fcrozet le Mer 11 Avr - 11:19

[quote="freebird"]Sinon, en revenant à la genèse des mécanismes d'armes à feu, y'a pas quelque chose là? Very Happy clown

la haute serrurerie fait tourner les têtes et même parfois la perdre....

avatar
fcrozet

Messages : 33
Date d'inscription : 08/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les arquebusiers, armuriers et fèvres....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum