Les pistolets à Rouet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les pistolets à Rouet

Message par StÉloi le Jeu 15 Jan - 5:26

http://armesoubliees.be/rouet-francais-vers-1620-pistolet-a-rouet-france-1620-page-1-jpg.html

   Enfin , la probation est terminé    Very Happy

    Voici donc un article  sur les pistolets à rouet français  ,  sur la première page  une photo noir et blanc
imprime façon gravure .   Remarquez un point  sur pa poignée  , tout juste à l' endroit ou on poserait la main .

   C' est un  tenon .   ou une goupille  

  Page  deux :  http://armesoubliees.be/rouet-francais-vers-1620-pistolet-a-rouet-france-1620-page-2et-fin-jpg.html

     la goupille  est encore visible  , à gauche de la platine

  Et voici enfin la platine  hors de l' arme  , en haut , à droite    http://armesoubliees.be/rouet-francais-xvieme-siecle-pistolets-a-rouet-francais-xvieme-siecle-page-5-et-fin-jpg.html

    On voit que le ressort n' est pas fixé sur la platine ,  il est caché dans la poignée , retenu par la goupille cité précédemment   .

   À gauche , on voit la contre platine ,  avec un trou au centre ,   parce qu' elle sert de palier  à l' axe de rouet .
Sur une platine germanique , cet axe ne serait fixé que du coté platine .

    On comprend donc la qualité de ce montage mécanique ... qui affaiblit le bois  .

    Les années passent ,  nous sommes vers 1750 en  Nouvelle France ,  voici le " fusil de chasse et de service "
qui arme  la majorité des milices paroissiales  

   

     Que voit -on sur la contre platine ?   Un emplacement pour un palier d' axe de rouet  !   Totalement inutile .
On appelle ça une "survivance "     ou une tradition .  Plus culturelle que  rationnelle   Very Happy
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 936
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pistolets à Rouet

Message par StÉloi le Jeu 15 Jan - 6:02


Retour au sujet de départ , en 1645 il y a donc encore des pistolets à rouet ,
arrivés au maximum de leur évolution , des pistolets à chenapan qui leur
sont apparentés , et les nouveaux pistolets " à la française " , le silex qui deviendra un classique
jusqu' à Waterloo et même un peu après .

On pourrait dire que c' est un âge d'or du pistolet . Pour mes ancêtres qui vivaient
sous la menace des attaques Iroquoise , il était courant d' en posséder plusieurs , même pour aller aux champs . Après la Grande Paix de 1701 , ils deviendront inutiles et les inventaires notariés les décrivent comme " vieux pistolet , estimé à six sols " ou même " pistolet rompu et de nulle valeur " , sans même mentionner le système de mise à feu . Dorénavant l' ennemis c' est l' Anglais et on va lui porter la guerre devant sa porte . L' âge du pistolet est terminé , c' est le fusil qui devient l' arme de choix .

Ah oui.... Rocroi..... Embarassed
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 936
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pistolets à Rouet

Message par StÉloi le Jeu 15 Jan - 6:16

Ici on est à la fin du XVII e , http://www.delcampe.net/page/item/id,261604369,var,Grand-ancien-Pistolet-a-silex-Holster-pistol,language,F.html

Ce n' est peut-être pas français , mais c' est typique de l'époque .

La crosse est encore assez droite , mais déja un peu courbe , es garnitures sont
en laiton moulé , comme les poignées d'épées , ( on dit " le deuxième âge du bronze Wink )

Il y a encore une boule sur la poignée , ce n' est pas pour servir de gourdin comme se plaisent à raconter les guides de sites historiques , c' est pour les sortir plus facilement des fontes de selle . La calotte de poignée est fort mince et si on l'utilisait comme matraque , le bois casserait au niveau du logement de la platine .

Je vais tenter de trouver plus près de 1645 . study
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 936
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les pistolets à Rouet

Message par StÉloi le Jeu 15 Jan - 6:25

Ça c' est pas mal  !

http://www.delcampe.net/page/item/id,0225250128,language,F.html

  On dit " Hollandais "  mais  on pourrait dire Flamand  et même  Liégeois .

  La poignée est plus droite que le  précédent ,  les garnitures  sont de fer
( la technique  du moulage de laiton " pas cher "   n' est pas encore  au point )

   Le chien fait un S  , mais pas encore un " col de cygne "  Louix XV  .

   Le canon est très long   , est-ce pour accommoder la poudre de l'époque ?  Faudra
revenir  sur ce sujet  .  Pas de contre platine ( car  ce n' est pas  français )  .

   L' arrière de la plaque de platine  se termine  en pointe ,  le " têton de souris "  si
ma mémoire est bonne ( à vérifier )   peut-être une autre  survivance  de la  pointe effilée  de la platine à rouet ?

Pas encore de bride de noix .

   Le chien tient avec une vis cruciforme !   Sous Louis XIV ,  faut' l faire  Wink
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 936
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Les pistolets à Rouet

Message par Winchester 1866 le Jeu 15 Jan - 10:07

Un grand merci à toi St Eloi pour cette série d'une grande qualité technique et historique.

Je vais en reprendre la lecture calmement car je n'ai pu suivre cette présentation hier soir je faisais des bulles avec mon ami Poséidon. drunken

J'ai noté que sur les rouets français le ressort principal était dans la poignée.
Sur les rouets Suisse, si tant est qu'il y en ait eu Question (La mécanique me fait penser à de l'horlogerie), les ressorts peuvent-ils être à spirale ?
Dan

J'ai appris beaucoup de chose notamment sur la fixation du ressort à la française et la "survivance" sur la contre platine.

Effectivement la restauration du pistolet dit "Hollandais" laisse à désirer affraid
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum