Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par CLOSDELIF le Ven 21 Oct - 15:49

Ce pistolet est réservé, mais l’enquête demeure d'actualité, alors voilà:

Un ami très cher a commencé l'analyse de ce  modèle ancien, et je l'en remercie, finalement l'arme serait beaucoup plus intéressante que je ne le pensais !
La base est bien un pistolet 1767 réglementaire Français
La platine serait bien une 1822 T avec son chien spécifique
Les garnitures en fer pourraient être révolutionnaires
Le bois ne correspond à rien de connu...à ce jour !
Les recherches continuent...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par CLOSDELIF le Dim 23 Oct - 13:55, édité 1 fois
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1449
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par CLOSDELIF le Ven 21 Oct - 15:55

Le canon, après démontage, mesure exactement 227mm (sans culasse)
Calibre : 17,6 environ
La platine mesure 110 mm au lieu des 130 pour une 1822
Le mystère s'épaissit Shocked Suspect scratch
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1449
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par StÉloi le Ven 21 Oct - 19:40

Et pas de poinçon ?


Je lui trouve un petit air  espagnol ???
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 928
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par mountain54 le Sam 22 Oct - 16:53

Ce qui me surprend le plus,c'est cette forme qu'à le bois à la place de l'embouchoir plus conventionnel,et le montage à clavette sans rosace..
avatar
mountain54

Messages : 127
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par CLOSDELIF le Sam 22 Oct - 17:04

Il existe des réglos Français ainsi montés à tiroir sans renfort ! Mais il est clair qu'on est dans notre cas dans du remontage civil
J'ai mis les photos de tout ce qu'il reste comme marquages extérieurs sur le canon et sous la queue de culasse (M très profond), l'ensemble ayant été visiblement très "repris"....
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1449
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par StÉloi le Sam 22 Oct - 20:36



Les expert du règlo considèrent-ils la sous garde comme hallal ?
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 928
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par CLOSDELIF le Sam 22 Oct - 22:19

D'après les dernières investigation de l'expert sur cette arme, il appert que cela serait un canon de modèle 1763, monté avec une platine et une calotte de 1822 gendarmerie, le canon ayant en outre reçu la hausse du 1822 ainsi que son support de cheminée bien particulier....La sous-garde semble sans intérêt ainsi que le bois (bien qu'il soit d'excellente qualité)
Affaire toujours à suivre.....
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1449
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par Winchester 1866 le Dim 23 Oct - 9:46

Si ce pontet (la sous garde) n'est pas à proprement parlé "réglementaire", il reste cohérent avec l'arme. On peut le considérer comme semis réglementaire et de la période de Napoléon Bonaparte (du Consulat à l'Empire c'est à dire de 1799 à 1815).

Voici un pistolet d'officier de l'époque ... il est possible également de comparer la queue de détente ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La platine est probablement de la même époque car ça semble être une platine à silex modifiée percussion

Le guide baguette ressemble bougrement à celui du pistolet Boutet

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la clavette de fixation du canon sans rosace est peut être identique également ???

avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par CLOSDELIF le Dim 23 Oct - 13:54

Je suis bien d'accord avec toi, mais n'étant pas spécialiste de cette époque, je me fie à vos expertises et à vos avis Embarassed
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1449
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par CLOSDELIF le Lun 24 Oct - 13:04

Et voici la fin, probable (?) de l'analyse de cette arme extra-ordinaire par mon ami Jean Claude, alias "Nato" :

"Quel plus grand bonheur que de posséder une arme reconstruite avec un canon né en l’an 1763 dans une des manufactures Royales    il y a 253 ans .


Ce noble ancêtre en fort bel état (il est quasi neuf et traditionnellement les armuriers effacent les marquages militaires..) il est issu d’un pistolet 1763/66 et garde une allure de ouf !..de même que le pistolet de cavalerie  63/66  que je trouve être le plus élégant de la famille des « silex »

-cette arme hybride et non règlementaire est le fruit du travail d’un artisan ou d’un retraité de Manufacture qui avait des mains en or et qui a su choisir avec discernement tous les composants …à mon sens à pas cher dans les rebus d’une Manuf ..


Sans avoir l’objet en main , je me hasarde à avancer une date de construction ..que j’estime entre 1850 et 1880..car il faut se rappeler qu’en 1870 les 1822 T et Tbis étaient encore en service dans les troupes de réserve et que les fusils à piston ont servi dans les campagnes encore dans les années 1930.


ET l’OBJET ?
Une mine de réflexion et de savoir pour un collectionneur à l’esprit aiguisé.


-LE CANON :
Né en 1763 pour armer un pistolet destiné à la cavalerie Royale ….ou en l’an 5 de la République  en la manufacture de LIBREVILLE et toujours marqué  « 1763 » pour équiper les troupes révolutionnaires.
Ce canon est remarquable à plusieurs titres :   pour ce qui me concerne  c’est le canon le plus ancien que je connaisse qui fut transformé « à piston » par le montage d’une masselote en forme de boule qui porte la cheminée sur laquelle on siège la capsule  « l’amorce ».(ce canon déclasse des 1777 de cavalerie que je croyais être les plus anciens .)


Des érudits comme Reminton  pourraient raisonnablement argumenter que ce canon fut transformé avant l’avènement du T bis  car le guidon est du modèle 1822 T et non pas Tbis ..(en forme de sein) et la petite hausse était de mise sur les pistolets de cavalerie .
D’autre part l’étrier de fixation de la clavette bien que caché dans le bois est remarquablement réalisé


-LA BAGUETTE :
C’est le seul « bug » de ce pistolet elle doit mesurer 200mm env. comme toutes les baguettes de pistolets cavalerie et son poinçon de réception en manuf. L’atteste . (le canon des pistolets 1763/66 mesurent raisonnablement 230 mm ) donc ça fonctionne « encore » à cette longueur pour charger !


-LA CALOTTE :

Le constructeur avait deux choix pour cet accessoire :  une calotte fer du pistolet révolutionnaire de l’an 5 et … celle que j’aurais choisie  , la calotte fer du pistolet de gendarmerie 1816/22 . plus petite et rondelette .


-LE PONTET :  Le pontet un mauvais point pour moi .


Par bon gout et sans doute par souci de ne pas construire une arme entièrement militaire cet artiste a choisi un pontet de fusil de chasse assorti à un passant de baguette , un peu torturés à mon sens qui sans dénaturer l’arme , la civilisent   juste ce qu’il faut…pour les éventuels gabelou’s .


-LA PLATINE :
Comme je l’aurais fait , cet homme de gout « bis » à choisi la platine du pistolet de gendarmerie 1816/22 T pour sa petite taille et son encastrement faible et harmonieux . d’autre part les pistolets de gendarmerie ayant peu servi , cette platine est neuve encore jaspée  (la bride de noix et la noix sont encore bronzées … à l’attention d’un novice nommé « saint etienne »  )
-LA CONTRE PLATINE :



Le constructeur n’ayant pas le choix  , il a pris la contre platine et les vis du pistolet de gendarmerie  1816/22.


ET VOILOU  pourquoi je considère que cette arme est un « collector »  c’est un avis intellectuel que je défends car elle m’a permis de réfléchir  mm si j’ai du refaire le post  pour Wichita .


PS : le marquage 1763 pas effacé ? je pense que l’artisan devait être d’origine militaire et que par respect pour ses prédécesseurs ….il a laissé survivre jusqu’à nous ces marquages …un peu comme les officiers de Napoléon faisaient limer maladroitement le « N couronné »  sous les calottes de leurs pistolets avant de servir sous la restauration ."
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1449
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Français à percussion sur base 1763 probablement (ou 7)

Message par Zouaverifle le Lun 24 Oct - 13:18

Je soupçonne que ce joli pistolet a décidé de migrer en Bresse... Very Happy
J'aurai ainsi le plaisir de le tenir en mains (avec des gants blancs !) un jour prochain !!!

ZR


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum