mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par Winchester 1866 le Jeu 12 Mai - 11:12

Pour revenir au sujet je vous propose ce site, si vous voulez tout savoir sur les Rolling Block

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fmilpas.cc%2Frifles%2FZFiles%2FSingle%20Shot%20Cartridge%20Rifles%2FREMINGTON%20ROLLING%20BLOCK%20RIFLE%2FREMINGTON%20ROLLING%20BLOCK%20RIFLE.htm
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par freebird le Jeu 12 Mai - 11:23

Le site est assez fourni, mais pour ceux qui s'intéressent de près aux RB militaire, je ne saurais trop conseiller de vous offrir le livre suivant:




et pour ceux qui apprécient les RB civils, la bible par Roy Marcot.


Je possède les deux, et ce sont deux formidables outils, et un véritable plaisir à feuilleter (en particulier le Marcot)
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 601
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par freebird le Jeu 12 Mai - 11:30

"Je ne pense pas qu'un chauffage à 225° non suivit d'un maintien en température, non suivit d'un refroidissement rapide puisse avoir une quelconque influence sur la dureté du métal."

tu as raison dans le cas des Rolling Block, où l'acier utilisé pour les carcasses n'est pas trempant. Au pire, chauffer au jaune effectue un revenu sur la couche cémentée, et cela n'aura pas d'incidence sur la solidité de l'arme.
Chauffer au jaune une pièce, selon son épaisseur, peut compromettre son traitement thermique, et c'est pire lorsqu'on atteint le bleu. Sauf bien sûr dans le cas de pièces non trempée, ou si la coloration est justement le résultat du revenu de la pièce (souvent le cas en armurerie, ça n'était pas QUE pour faire joli)

Je préfère prévenir des risques d'une chauffe inconsidérée de pièces mécaniques, pour éviter les déconvenues, mais peut-être me montré-je là trop prudent Very Happy
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 601
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par Winchester 1866 le Jeu 12 Mai - 11:48

On est jamais trop prudent tu as raison. Je suis plus cool sur le sujet car j'ai une petite connaissance liée à mon ancien métier dans le secteur industriel ...
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par freebird le Jeu 12 Mai - 11:58

J'ai aussi une petite expérience des traitements thermiques, alors je me permets des choses que je déconseillerais à d'autres sur des forums Very Happy
J'ai vu conseiller d'utiliser des chauffages à inductions pour débloquer des vis sur des véhicules, et dans la foulée conseiller de réutiliser les vis. C'est limite criminel...
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 601
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par Invité le Ven 13 Mai - 9:16

petite question Question Question Question

quel est la finition d'origine des différentes pièces ? canon boitier et garnitures blanches je suppose ? le mécanisme,la détente, les axes et la barrette ??? les parties internes (non touchées) du chien et de la culasse sont couleur prune Idea .... je ne trouve pas grand chose sur le net No

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par freebird le Ven 13 Mai - 11:28

La majorité des RB de fabrication Remington sortent d'usine: carcasse cémentée/jaspée (color case hardened), canons et garnitures bronzés.
Certains contrats, Égyptiens en particulier, ont été livrés "poli blanc".
Les armes utilisées par l'armée française ont, dans leur immense majorité été "poli blanc"
Mécanismes et pièces internes sont traités thermiquement et semblent bronzés à l'huile (à la trempe vraisemblablement)

Tout ça de tête, je vais replonger dans le Layman pour voir s'il a des infos plus spécifique. Celui-là est de toute évidence un exemplaire "Défense Nationale", le poli blanc est donc un bon choix.
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 601
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par Invité le Lun 16 Mai - 12:11

CLOSDELIF a écrit:Pièce historiquement très intéressante...Cela pourrait être un thème de collection avec les RB WW1, Winchester 1866, 1894,Remington N°8, Rubis, FN 1900 etc.... )

3 c'est le début d'une collection Very Happy


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mon Rolling-Block de la Défense nationale en .43 Espagnol.

Message par Zouaverifle le Lun 16 Mai - 13:28

C'est plus que le début...c'est de l'addiction !

ZR


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum