LES FUSILS D'INSTRUCTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par vidocq80 le Mer 17 Fév - 8:49

Bonjour à tous,
Le dernier arrivé à la maison :



















(Source union Française des amateurs d'armes)

La défaite de 1870 et les événements qui la précédèrent développèrent un climat de revanche en France, contre l’ennemi, l’Allemagne (tout juste formée politiquement en 1870 lors de la proclamation de l’empire allemand à Versailles dans la Galerie des glaces).
Le développement de l’armement est dans ce contexte très important, en volume de réarmement, mais surtout en innovations. Le fusil Gras détrône son ancêtre le Chassepot en 1874, il n’est en fait qu’une extrapolation de ce dernier pour le tir d’une cartouche métallique (économie, opportunisme ou génie industriel…), l’arme de poing n’est pas en reste avec l’adoption d’un revolver à cartouche métallique à percussion centrale en 1873. L’armement lié à l’artillerie connaît aussi des évolutions importantes.
La société civile abreuvée et galvanisée par la presse et les politiques, prend une part importante à cet état d’esprit. Les sociétés de tir fleurissent, l’armement à disposition étant directement issu d’armes réglementaires.
Dans les années 1880, les fonctionnaires du ministère de la guerre travaillent sur le projet d’initier au plus tôt les citoyens au maniement des armes dans un contexte de«troupe» ou du moins dans un encadrement militarisé. L’objectif étant de gagner en temps et en efficacité lors de formations ultérieures, l’individu n’étant plus à«initier»sur les fondamentaux de l’arme.
Ce ministère prend contact avec le ministère de l’instruction publique, il est en effet plus rationnel de pratiquer ces formations dans un cadre organisé et maîtrisé, l’école primaire correspondant parfaitement à ces critères. Cette décision est complétée par des cours théoriques et patriotiques que peut recevoir la jeunesse de France. Les enfants de onze à treize ans vont donc être familiarisés avec le maniement des armes, manipulation, ordre serré , parades, prises d’armes, exercices de pointage, tir.
Dans ce cadre il convient d’élaborer une arme parfaitement adaptée à l’usage de l’instruction scolaire ainsi qu’à la taille moyenne des élèves-recrues. Le cahier des charges demande la sécurité de fonctionnement de l’arme, la ressemblance avec l’arme réglementaire (à savoir le fusil d’infanterie Gras modèle 1874 M80), un calibre similaire de 11mm adapté au tir réduit et enfin une adaptation de l’arme à la morphologie des tireurs (enfants de 11 à 13 ans). Cette liste n’est pas exhaustive mais reprend l’essentiel des caractéristiques qui nous intéressent.
Plusieurs solutions ont été entreprises pour la réalisation de ces armes, la première fut la réutilisation de fusils Chassepot et de culasses de fusils Gras. D’autres armes ont été réalisées avec des armes du système Gras réformées ou déclassées, enfin d’autres armes ont été réalisées par l’industrie civile avec l’utilisation de pièces d’origines diverses.
La fabrication est estimée à 50.000 pièces réalisées entre 1880 et 1881. Les Manufactures d’Armes Nationales sont Saint Étienne, Tulle et Châtellerault, les marquages étant respectivement S, T, C 1881. Les fabrications civiles ont en général pour point commun l’absence de marquage et de date, excepté sur les crosses (numéro et lettre «M») et sur les boîtiers.
Les caractéristiques techniques de l’arme doivent permettre par le poids et les dimensions de cette dernière, d’être utilisable facilement par des enfants de onze à treize ans.
La hausse est la réplique de celle du modèle réglementaire, cependant les distances sont fonction du calibre de tir réduit, à savoir 10, 20, 30 et 40 mètres. Certaines pièces ont été modifiées, crosse réduite, canon et tonnerre allégés, etc …

Il n’y a que très peu de marquages, la culasse ayant une nomenclature militaire classique, le boîtier de culasse et le tonnerre un marquage commercial X15x. Une fois l’arme démontée, un poinçon de contrôle est présent sous le canon. La crosse est marquée du numéro de l’arme.


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1413
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Winchester 1866 le Mer 17 Fév - 10:41

Très belle arme dont on ne parle pas souvent.

Est-elle en calibre d'origine ? le mien est en 12 mm chasse Sad

Quel est la longueur du canon ? Il semble qu'il n'y ait pas le tenon de baïonnette ni la directrice ...
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par vidocq80 le Mer 17 Fév - 11:37

Oui Dan le calibre est d'origine 11 mm gras pour tir réduit, (au max 50m) c'est la même munition que le gras d'infanterie, l'étui est cependant plus court, et le projectile n'est pas ogivale mais rond.
la longueur totale est de 1150 mm dont 681 mm pour le canon seul.
Alors là j'ai potassé :

Il s'agit d'un gras de cadet, destiné aux enfants de 13 à 17 ans, est uniquement pour le tir réduit. Donc pas la nécessité d'avoir le tenon de baïonnette et la directrice. Il est vrai que ces éléments peuvent se retrouver sur des fusils de cadet, dans ce cas il s'agit d'armes d'origine réformées.
Par contre il existe aussi des fusils de manipulation, pour les enfants de 11 à 13 ans qui eux possèdent le tenon de baïo et la directrice il s'agit dans ce cas d'armes factices qui ne tirent pas. Ils possèdent généralement un canon en tôle dont la chambre est obstruée et il est impossible d'y loger une cartouche. D'ailleurs les culasses étaient en principe en fonte, voire même en bois non fonctionnelles.

Il y a eu aussi plusieurs fournisseurs civils (Andreux à Paris)





Je dois aussi avoir une baïonnette de manipulation je la mettrai après avoir fait des photos.


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1413
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Winchester 1866 le Mer 17 Fév - 11:49

Merci mon ami pour les infos
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Zouaverifle le Mer 17 Fév - 12:29

Petit Tuto tres sympa pour des armes peu connues !

Merci !

ZR


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par cromagnon 07 le Mer 17 Fév - 19:29

hello
pour illustre un peu voici une partie de mes gras .
de bas en haut :
gras de chasse calibre 16 .
gras scolaire factice fabrication andreux . la culasse est fonctionnelle
gras de chasse calibre 24
gras de cadet fabrication civile en calibre 11 mm gras de cadet .
gras de chasse calibre 16
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 852
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Winchester 1866 le Mer 17 Fév - 19:41

Il te faut le modèle Gendarmerie Very Happy

Le calibre chasse en 16 à un canon spécial je pense, alors que le calibre 24 (12 mm) a un canon d'origine ?
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Winchester 1866 le Mer 17 Fév - 20:03

La naissance du fusil Gras

Fusil Chassepot modifié Gras Modèle 1874

Au 19ème siècle, la Manufacture d’arme de Châtellerault a fait évoluer les armes en dotation pour passer du silex à la percussion et pour aboutir finalement au système à chargement par la culasse mis au point par Antoine Alphonse Chassepot.

Au paravent, une tentative de cartouche avait été réalisée par Monsieur Brunéel modifié par Poncharra. Son principe fut retenu. Il était basé sur la base d’un fusil modèle 1822 modifié pour l’utilisation d’une cartouche comprenant un étui comportant la balle, la poudre et l’amorce dans une pièce en bois. La Manufacture royale de Maubeuge commença la fabrication d’une arme pour l’utilisation de ce nouveau procédé qui limitait les manipulations et rendait le chargement de l’arme plus rapide.
C’est l’explosion d’un stock de cartouches en 1938 qui a mis fin à ce projet. La nouvelle munition amorcée était jugée trop dangereuse.

Les années suivantes furent consacrées au développement des armes à percussion type 1840 – 1842 – 1842 T – 1847 – 1853 – 1857.

En 1858 Le Général Arcelin créa un mousqueton à percussion et à chargement par la culasse. L’Empereur Napoléon en ordonna la fabrication de 108 pièces pour dotation à titre d’essais aux Dragons de l'Impératrice, au premier Régiment de Carabiniers et au premier Régiment de Hussards. Le système de fermeture de la culasse bien que très efficace avait pour principal défaut son manque d’étanchéité aux gaz de combustion vers l’arrière. L’arme était dangereuse pour le tireur et sera retirée du service le 8 juin 1858.

Le système Arcelin avait vécu mais Chassepot qui avait participé à sa mise au point et qui connaissait bien le principe a proposé l’adjonction d’une rondelle en caoutchouc qui, sous la pression des gaz se dilatait et assurait l’étanchéité. Cela deviendra le système Chassepot, 1er type 1858 et 2e type 1862.

Ce 19ème siècle était riche en conflits armés ; la guerre de Sécession en Amérique, les guerres prussiennes avec le Danemark et l’Autriche ont toutes démontrées l’efficacité des armes à chargement par la culasse et à cartouche amorcée.

Chassepot n’a pas abandonné son idée de cartouches amorcés, malgré la défaite des Autrichiens, le 3 juillet 1866, qui pourtant étaient équipé du fusil Dreysse. Il prendra comme base de départ ce fusil à aiguille Dreysse et y adaptera sa cartouche et son système d’étanchéité ce qui donnera un fusil largement supérieur en portée, en précision, en vitesse de tir, au fusil autrichien.

Napoléon III fit passer une commande de 500 fusils Chassepot à la Manufacture de Châtellerault pour des tests concurrentiels avec les fusils Favé et Plumerel. Le fusil Chassepot dit du "camp de Chalons", qui utilisait une cartouche amorcée en papier, démontra sa supériorité et fut adopté le 30 août 1866.

Au lendemain de la guerre de 1870, une commission fut créée pour faire un bilan d’utilisation de l’arme et de sa munition. La cartouche en papier fut jugée, à l’usage, trop fragile pour une utilisation militaire de plus elle encrassait la chambre car le papier ne brûlait pas entièrement. La commission fut chargée d’étudier une arme à cartouche métallique.

En 1874 la commission adoptera un modèle présenté par le capitaine Gras. Il s’agissait d’un fusil Chassepot dont la culasse et la chambre étaient adaptées pour l’utilisation d’une cartouche métallique. Le principe d’étanchéité vers l’arrière était basé sur l’élasticité de la douille en laiton. Ce fusil se nommera le Gras 1874.

Quatre versions seront créées :
• Le fusil d’infanterie longueur 1,310 m.
• La carabine de cavalerie plus légère, plus courte (longueur 1,170 m) avec un levier d’armement coudé. Elle ne sera pas prévue pour l’usage avec baïonnette et n’aura donc pas de tenon ni de directrice.
• Une variante, la carabine de gendarmerie qui sera équipée de deux types de fixation de baïonnette différents : soit pour la baïonnette quadrangulaire de la gendarmerie à cheval, soit le sabre-baïonnette modèle 1866 de la gendarmerie à pied.
• Le Mousqueton d’artillerie 1874 plus court que la carabine (longueur 0.995 m)

Le fusil Gras 1874 aura une première modification en 1880 consistant en l'agrandissement et l'approfondissement de la rigole d'évacuation des gaz sur la tête mobile ainsi que la création d'une rainure dans la boîte de culasse pour protéger le tireur en cas de rupture de la douille.

Enfin quelques modèles 1874 seront modifiés en 1914 pour tirer la nouvelle munition réglementaire française de 8 mm à poudre sans fumée utilisée sur le Lebel et plus tard sur le FM chaussat.

De nombreux fusil réformés ont été vendu sur le marché civil et transformé en calibre de chasse (12 mm ; calibre 24 ; …)


Dernière édition par Winchester 1866 le Mer 17 Fév - 23:03, édité 1 fois
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par 3008nato le Mer 17 Fév - 21:35

excellentes explications ....il va falloir que je me trouve un gras scolaire..!

3008nato

Messages : 249
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 7:12



du coté des US les cadets sont mieux lotis.
il est plus court de 13 cm mais tire la même munition que le grand (enfin que la carabine car il ne faut pas pousser quand même ... Laughing )






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Zouaverifle le Jeu 18 Fév - 7:33

Whaou ils sont beaux vos petits jeunes... cheers

Zr


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par cromagnon 07 le Jeu 18 Fév - 7:43

Winchester 1866 a écrit:Il te faut le modèle Gendarmerie Very Happy

Le calibre chasse en 16 à un canon spécial je pense, alors que le calibre 24 (12 mm) a un canon d'origine ?

hello Dan
de l'autre coté du mur des lamentations il y' a aussi une carabine gras de gendarme a pieds et un mousqueton d'artillerie . sur un autre mur il y' a aussi un chassepot .
petit rappel aussi en ce qui concerne les gras de chasse il y'en a eu en calibre douze et en calibre 10 ,c'est dire la solidité du système . les plus fréquents sont en calibre 24 .  
c'est un monument de notre patrimoine armurier Very Happy
amicalement
cro


Dernière édition par cromagnon 07 le Jeu 18 Fév - 9:51, édité 2 fois


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 852
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par vidocq80 le Jeu 18 Fév - 8:48

Très bonne rétrospective de notre admin sur le fusil gras, (comme à son habitude !) cheers


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1413
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Winchester 1866 le Jeu 18 Fév - 11:04

Merci Vidocq Je fais pour le mieux car l'histoire des armes est quand même la vocation du Forum et j'aime ça.
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par cromagnon 07 le Jeu 18 Fév - 13:23

vidocq80 a écrit:Très bonne rétrospective de notre admin sur le fusil gras, (comme à son habitude !) cheers

hello
je plussoie car bien que j'ai les doc et les pièces ,je ne suis pas encore a la retraite et je suis déjà dépassé par mon planning alors que je n'ai pas encore attaqué la saison . je me contente donc des photos de ce que j'ai pour participer un peu .
désolé mais y' a de la cochonnaille de prévue ce week end et il faut battre le fer pendant qu'il est chaud ,donc je ne participe que de loin . il y'aura je l'espère des jours meilleurs Very Happy
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 852
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par vidocq80 le Jeu 18 Fév - 13:53

Prend ton temps les cochonnailles ne peuvent attendre longtemps par contre ton savoir peut lui venir ensuite bon weekend ! Very Happy


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1413
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par cromagnon 07 le Jeu 18 Fév - 14:03

hello vidocq
mon savoir n'est que de la passion et il peut encore progresser Very Happy
la cochonnaille c'est aussi de la passion et beaucoup de plaisir ,un bon week end convivialité au cabanon qui nous sert de labo . je mettrais peut être quelques photos dans le bar car ça vaut le coup d’œil :prévisions : 20 kg de boudin ,40 kg de caillettes et 35 kg de saucisse de Toulouse plus quelques pâtés au sanglier et quelques kg de murson et fromage de tète le tout fait maison ,avec amour et sans adjonction de saloperies en tout genres ni trop de sel . que du bon et surtout du bon collègue stérol lol!
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 852
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Hiram62 le Jeu 18 Fév - 14:56

cromagnon 07 a écrit:
Winchester 1866 a écrit:Il te faut le modèle Gendarmerie Very Happy

Le calibre chasse en 16 à un canon spécial je pense, alors que le calibre 24 (12 mm) a un canon d'origine ?

hello Dan
de l'autre coté du mur des lamentations il y' a aussi une carabine gras de gendarme a pieds et un mousqueton d'artillerie . sur un autre mur il y' a aussi un chassepot .
petit rappel aussi en ce qui concerne les gras de chasse il y'en a eu en calibre douze et en calibre 10 ,c'est dire la solidité du système . les plus fréquents sont en calibre 24 .  
c'est un monument de notre patrimoine armurier  Very Happy
amicalement
cro

et dire que j'ai qu'un malheureux gras transformé chasse, mais vu qu'il est tombé du ciel (par l'intermédiaire d'une poutre creuse..il a repris vie en 1974 sans doute après plus de 35 ans de planque !  What a Face  ) il ne m'a pas couté cher mais j'ai encore du boulot dessus (manque pontet et finition..) pirat

Hiram62

Messages : 150
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par vidocq80 le Ven 19 Fév - 9:06

Hiram62 a écrit:
cromagnon 07 a écrit:
Winchester 1866 a écrit:Il te faut le modèle Gendarmerie Very Happy

Le calibre chasse en 16 à un canon spécial je pense, alors que le calibre 24 (12 mm) a un canon d'origine ?

hello Dan
de l'autre coté du mur des lamentations il y' a aussi une carabine gras de gendarme a pieds et un mousqueton d'artillerie . sur un autre mur il y' a aussi un chassepot .
petit rappel aussi en ce qui concerne les gras de chasse il y'en a eu en calibre douze et en calibre 10 ,c'est dire la solidité du système . les plus fréquents sont en calibre 24 .  
c'est un monument de notre patrimoine armurier  Very Happy
amicalement
cro

et dire que j'ai qu'un malheureux gras transformé chasse, mais vu qu'il est tombé du ciel (par l'intermédiaire d'une poutre creuse..il a repris vie en 1974 sans doute après plus de 35 ans de planque !  What a Face  ) il ne m'a pas couté cher mais j'ai encore du boulot dessus (manque pontet et finition..) pirat

Il y a celui là je pense que c'est un gras: Suspect
http://www.naturabuy.fr/Pontet-ancien-fusil-reglementaire-francais-PETIT-PRIX-non-negociable-item-3004995.html


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1413
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par vidocq80 le Ven 19 Fév - 9:12

Tiens j'ai fait des photos de la baïonnette gras de manipulation, pour les enfants de 11 a 13 ans.





Bon un peu de nettoyage à faire !!! Embarassed


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1413
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par Zouaverifle le Ven 19 Fév - 9:37

Mimi la petite baio ! Vous en avez des trésors !

ZR


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par vidocq80 le Ven 19 Fév - 15:53

Zouaverifle a écrit:Mimi la petite baio ! Vous en avez des trésors !

ZR

Oui ZR en plus le gars qui me l'a vendue m'a dit que c'était pas courant, complète avec le gousset d'origine cheers


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1413
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 63
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES FUSILS D'INSTRUCTION

Message par cromagnon 07 le Ven 19 Fév - 22:59

hello
oui t'as une belle baïo d'instruction pas courante surtout avec le fourreau et le gousset .
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 852
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum