LA RENAISSANCE D'UN PAUVRE DIABLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA RENAISSANCE D'UN PAUVRE DIABLE

Message par vidocq80 le Lun 7 Sep - 17:57

Bonjour
      Je suis arrivé dans la Somme un jour d'automne 2014. J'étais triste. j'avais perdu mon embouchoir ma baguette, et aussi ma queue de détente.
Bien sur je n'avais pas ma bretelle, j'étais sale, et la vie ne représentait plus rien pour moi.
      Mon nouvel acquéreur s'est chargé de me faire une toilette complète, il a eu quelques difficultés pour me déshabiller, non pas que je suis prude, mais certain de mes organes laissés ainsi sans entretien n'avaient plus la force de croire en ma résurrection,
Après un déshabillage complet, je fût lavé, brossé tendrement, bichonné par mon nouveau propriétaire. Mon bois fût traité, teinté, et pour la touche finale ciré. A la fin de ce traitement, je retrouvais un peu ma jeunesse, ho, pas la très grande forme comme au XIX éme siècle, au temps où j'étais jeune, dans les années 1842, mais je commençais à sentir une certaine vigueur.

Mes apparats eurent aussi droit à une cure de jouvence, plus sérieuse, le brossage était plus rugueux mais lorsque je vis mon canon  se poser sur mon corps je ne le reconnaissais pas , il était devenu brillant, ma cheminée avait été curée, puis légèrement huilée. Puis ce fût ma platine que je reconnaissais à peine pourtant c'était bien elle "Mutzig", elle est venue se poser sans soucis dans son logement elle n'était pas brillante, mais avait recouvré sa patine grise assez jolie d'ailleurs, les vis se remirent en place sans aucun problème, elles avaient bonne tête, plus de fleur de rouille je croyais rêver !

Lorsque je vis ma plaque de couche, mon pontet et mon anneau grenadière en laiton, je ne pouvais les regarder tant ils brillaient. J'avais désormais fière allure. Mais il me manquait toujours mon embouchoir, et ma queue de détente.

Alors que j'étais toujours en convalescence dans l'atelier de mon propriétaire, j'entendis un midi un véhicule s'arrêter devant la boîte aux lettres, le facteur! La porte de celle-ci résonna dans la pièce. Mon propriétaire arriva peu après et sortit un petit colis de celle-ci. Il l'ouvrit devant moi et sortait un superbe embouchoir en laiton qui ressemblait trait pour trait à celui que j'avais perdu. Il enserra rapidement mon fut et mon canon et fixé par mon épinglette,
Je vis ensuite mon propriétaire septique devant un morceau de métal qui ressemblait fort à une queue de détente, pas tout à fait celle que je n'avais plus, mais pas loin. Elle fût ajustée au plus près et ensuite j'ai entendu le cliquetis de mon ressort de platine, le second cran bloqué, et clac ! Je revivais des instants comme je n'en n'avait plus connus depuis fort longtemps, j'en frémissais. Immédiatement je vis un autre colis s'ouvrir, une belle baguette – tulipe , comme la mienne, mais neuve, elle était superbe, et s'est logée naturellement à sa place. Je me sentais revivre capable de tirer de joie, J'avais retrouvé ma jeunesse, celle d'un Mousqueton de Gendarmerie 1842 T
je voudrais vous présenter mon album :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vidocq80

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1343
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 62
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA RENAISSANCE D'UN PAUVRE DIABLE

Message par Zouaverifle le Lun 7 Sep - 18:50

Superbe histoire et très belle restauration !

Cdt
ZR


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA RENAISSANCE D'UN PAUVRE DIABLE

Message par cromagnon 07 le Mer 9 Sep - 23:59

hello
joli travail
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 809
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA RENAISSANCE D'UN PAUVRE DIABLE

Message par bbrmque le Jeu 10 Sep - 1:49

Belle plume et beau travail en effet cheers , bravo Vidocq !


Bébert.
Membre UFA et UNPACT
avatar
bbrmque
Old Timer

Messages : 244
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum