Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Winchester 1866 le Lun 5 Jan - 16:49

Salut à toutes et à tous

Je pense qu’il est impossible de lister toutes les armes qui sont généralement à répétions et qui ont utilisé un levier pour les recharger et/ou les armer.
En voici quelques unes qui sont, pour moi, remarquables même si certaines n’ont pas eu le succès qu’elles méritaient. Je ne parlerai pas de toutes les armes Winchester qui sont bien connues de tous et qui pourraient constituer à elles seules un post spécifique.

Pour beaucoup d’entres nous il est impossible de dissocier les armes à levier de sous garde (les leverguns) des armes Winchester et Henry. De plus on ne peut pas non plus, la plus part du temps, dissocier les leverguns des armes à cartouches métalliques ou autonomes ce qui nous les situe au plus tôt à la fabrication de la cartouche auto propulsée ou métallique à percussion annulaire ou centrale.

Dans mes recherches des diverses armes à répétitions avec levier de sous garde, dans une première approche j’ai éliminé la magnifique cartouche à broche perfectionnée par Lefaucheux en 1836. Il m’est apparu peu probable qu’il puisse exister un levergun avec cette munition. Cette cartouche n’est pas adaptée aux armes à répétitions sauf bien sûr pour les armes à barillet.

Une petite remarque en passant, l’histoire n’a retenu que le nom de Lefaucheux comme inventeur de la cartouche à broche mais le véritable inventeur de cette cartouche est François Prélat en 1808. Qui travailla en collaboration avec un Suisse Jean Samuel Pauly. Cette collaboration déboucha sur un brevet en date du 29 septembre 1812. Lefaucheux a amélioré la cartouche et proposé des armes remarquables pour son utilisation.
C’est ce même François Prélat qui inventa également l’amorce en 1818.

Parce qu’elle n’a pas de poudre et est d’une puissance toute relative J’ai également éliminé la recherche sur des armes levergun susceptible d’utiliser la cartouche Flobert de 1845.

Les modèles que je trouve intéressants sont :
En 1848 naissance de la Roket ball de Walter Hunt

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

qui permettra la mise au point de la carabine Volition Repeater dont le brevet N° 7 501 a été déposé en 1846.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

Par la suite Jenning tentera d’améliorer cette arme.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

D’évolution en évolution, la Roket ball s’améliore et nous arrivons à la cartouche Volcanique 1854 qui n’avait pas de douille non plus mais qui était une vrai cartouche à percussion centrale avec son amorce. Elle sera utilisée avec le pistolet et la carabine du même nom à levier de sous garde élaborée avec Smith & Wesson.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

Nous voici enfin à 1860 une année importante pour l’évolution des armes à levier. Deux armes à répétitions levergun on marquées l’histoire. Le fusil Henry en 44HF

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]
[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

et le fusil Spencer en calibre 56.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

Viendra ensuite la plus belle de toutes celle qui a fait fantasmée le gamin qui dort en nous (je parle surtout pour moi) La Yellow Boy, la mythique winchester 1866 que l’on ne présente plus.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

Il est couramment admis que la Winchester 66 a eu un retentissant succès commercial ; bon moi j’ai un avis plus partagé bien que je sois un fan de cet arme. Si le cinéma ne s’était pas intéressé aux Winchesters, les aurions-nous appréciées à leur juste valeur ?

Winchester était loin d’être un génial ingénieur, c’était surtout un financier avec un véritable sens commercial et pratiquant un lobbying effréné. Sachant s’entourer des meilleures compétences, payant à prix d’or ou copiant des brevets il a su tout comme Colt faire sa place au soleil.
Vendre cette nouvelle arme aux États Unis n’était pas facile en 1866 aussi la plus grande partie de la production fut vendue à l’export. La guerre de Sécession était terminée depuis un an et cette Winchester 66 est arrivée trop tard.

La Spencer, née le 6 mars 1860 avec le brevet de Christopher Miner Spencer Brevet N° 27969, sera là au début de la guerre et équipera l’armée de Nord en version longue et courte pour la cavalerie.

La spencer est déjà une levergun pour le rechargement et surtout elle est équipée d’un chargeur inventé par Blakeslee. Il est tubulaire et amovible. Logé dans la crosse il contient 7 cartouches. On peut lui reprocher l’armement du chien qui se fait à la main.
Son calibre est le 56/56 Spencer à percutions annulaire.

Revenons à la Winchester, entre la 1866 et la 1873 les ingénieurs Winchester n’ont pas dormi. Voici un prototype modèle 1872 en calibre 45 à porte de chargement coulissante. Ce modèle ne sera pas produit.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

En 1873 Alors que Winchester sortait son nouveau modèle, il fut concurrencé par une carabine très révolutionnaire conçue à partir de 1870 par les Frères Warren R. et Georges Evans. Je pense qu’elle avait beaucoup plus d’atours que la Winchester. Commercialement parlant les Evans n’avaient pas la combativité Winchester et ne pratiquaient pas le lobbying de salon.

Voici la Carabine à répétition et levier de sous garde Evans.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]
[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

Un tube magasin rotatif se trouve dans la crosse. Il est d’une capacité de 34 cartouches de calibre 44 Evans. L’alimentation se fait par la porte de chargement latérale.

Elle sera produite par la Mechanic Falls Maine en 1873 qui fera faillite en 1879 ce qui n’est jamais bon pour les affaires.

Il en a existé 4 types différents avec de très nombreuses variantes mais fabriquées à peu d’exemplaires (50 – 150 -4000).

Dans un article écrit Stephen F. Blancard en 1985, on y apprend que :

Le premier modèle à été produit à 500 exemplaires de 1873 à 1876. Il possède une demi-crosse et la porte de chargement n’a pas de couvercle.
Les N° 1 à 200 n’ont pas de verrou pour retenir le levier d’armement.
Le canon est gravé : « carabine à répétition / Pat. 8 décembre 1868 et le 16 septembre 1871 »
On le nomme aujourd’hui : « Ancien modèle » il existait en variantes :

Rifle Sporting (300 exemplaires environ) avec une crosse en noyer. Possible avec un quadrillage et une gravure qui étaient disponibles en option.  La longueur du canon octogonal était de : 26", 28" et 30"

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

Fusil Militaire (50 exemplaires environ) Canon de 30", canon rond avec deux plats sur le coté.
Carabine (150 exemplaires environ) canon rond de 22"

Courant 1873 Warren Evans se retire et c’est son frère Gorges Evans qui reprend la société.
Début 1876 un nouveau modèle dit de transition voit le jour.

Il aura une crosse en deux partie et redessinée pour améliorer l’équilibre de l’arme et protéger le tube magasin.
Le marquage sur le canon sera : « Evans carabine à répétition mécanique de moi Falls / Pat, le 8 décembre 1868 et le 16 septembre 1871 ».

On retrouvera les variantes Sporting, Militaire et carabine plus une nouvelle variante la Montréal.
Rifle Sporting (1050 exemplaires) crosse en noyer, quadrillage et gravure en option. Canon octogonal de 26", 28" et 30".

Fusil Militaire (150 exemplaires) canon rond de 30" avec deux ou trois plats sur le canon.
Carabine (450 exemplaires) canon rond de 22" et fixations de brettelle.

Montréal Carabine (environ 100 exemplaires) on pense qu’elle était destinée au marché Canadien.

Un modèle fut utilisé par Kit Carson qui en fit l’éloge en ces termes : à vingt pas, avec ce fusil, j’ai tiré, tous les soirs et régulièrement, les sourcils de ma femme. En présence d'un public que j’ai tiré une pomme posée sur sa main, un tuyau dans sa bouche, un sou entre ses doigts, et également une bougie dans sa main. Je pense que la carabine Evans est le système le plus sûr de répétition et le plus complet jamais conçu. Ça c’était une belle Pub pour la marque Evans.

On reprochait à cette arme sa munition trop faible. Il faudra attendre 1877 pour que la nouvelle cartouche voit le jour et qu’un nouveau modèle soit créé.

Ce nouveau modèle semble plus robuste, il a une porte de chargement mobile pour protéger le mécanisme. L’avant du bloc culasse est coupé droit.
L’arme est conçue pour la nouvelle cartouche plus longue calibre 44 longueur de 1’’ ½ l’ancienne cartouche faisait 1’’.

Cette nouvelle cartouche réduit la capacité du magasin à 28 cartouches.
Les marquages sur le canon sont identiques au modèle de transition seul est rajouté : « USA ».
On retrouve les mêmes configurations pour le nouveau modèle :
Rifle Sporting (environ 3000 exemplaires) crosse en noyer, quadrillage et gravure en option. Canon octogonal de 26", 28" et 30".

Fusil Militaire (environ 3000 exemplaires) canon rond de 30" avec deux plats sur le canon. Ces modèles ont parfois été transformés en Sporting.

Carabine (environ 4000 exemplaires) canon rond de 22" sur certains exemplaires une fixation de baïonnette a été ajoutée.

Il existe un autre modèle hybride assemblé après la faillite de 1879 avec les pièces en stock. Ce sont principalement des armes à canon rond de 30’’ de type militaire.
Au Total toutes versions confondues de 1873 à 1879 ce seraient 15 000 armes qui auraient été produites. Le fusil à répétition Evans à été le fusil ayant la plus grande capacité du chargeur au 19èmr siècle.

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

Autres armes levergun

Par la suite il y eu également en 1875 La Ballard Pacific

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

qui sera modifiée et de viendra la Farrow arms

[url=[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]]

A suivre rubrique armes Leverguns Caps Lock (armes à Levier et à percussion)
Dan


Dernière édition par Winchester 1866 le Mar 6 Jan - 11:30, édité 6 fois
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par JLH4590 le Lun 5 Jan - 17:23

pas commun tongue
avatar
JLH4590

Messages : 72
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 69
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Winchester 1866 le Lun 5 Jan - 17:36

Salut JLH4590
L'article est en cours de rédaction mon ordi rame et je fais des éditions intermédiaires pour sauvegarder.

Lorsque j'aurai fini cette partie il y en a deux autres en préparation.

Cdt
Dan

La deuxième partie est réalisée la troisième est en cours


Dernière édition par Winchester 1866 le Jeu 8 Jan - 9:59, édité 1 fois
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Zouaverifle le Jeu 8 Jan - 9:52

Articles très interessants a ton image cher Dan !
ZR
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Winchester 1866 le Jeu 8 Jan - 10:00

Merci ZR, La deuxième partie est terminée, la troisième partie est en cours mais ce sera pas pour tout de suite clown
Dan
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par guillaurore le Jeu 8 Jan - 10:08

tout aussi bon article que le précédant ,vaste sujet
avatar
guillaurore

Messages : 72
Date d'inscription : 07/01/2015
Localisation : entre la france et la suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Hiram62 le Ven 9 Jan - 18:26

très bel article, avec des armes que je ne connaissaient pas, me coucherait moins onc se soir, je vais donc me dépécher de lire la deuxième partie ! pirat

PS ce week end, je vais commencer à rédiger l'article sur les underhammers, j'ai relu un bouquin sur le sujet hier soir...et je vais attaquer les photos et les scans... What a Face

Hiram62

Messages : 150
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Winchester 1866 le Ven 9 Jan - 20:55

Merci mon ami
J'attends, nous attendons, ton article avec impatience. je compte réaliser un Cessier aux beaux jours
Dan
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Zouaverifle le Sam 10 Jan - 17:32

une modeste participation avec mes 2 répliques...
-Chaparral réplique de Winchester 1876 en 45-60
-Uberti réplique de Winchester 1866 en 44-40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ZR


Dernière édition par Zouaverifle le Dim 11 Jan - 13:45, édité 1 fois


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Winchester 1866 le Sam 10 Jan - 17:46

J'aime, j'aime, j'aime.
La 76 est très impressionnante. Sais tu de quel type y s'agit.
Un second type semble possible Question
Dan
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Zouaverifle le Dim 11 Jan - 13:44

Hello
Non toujours pas, j'ai commandé quelques docs sur Amazon.com qui se trouvent sans doute dans quelque "cargo de nuit" en ce moment sur l'Atlantique...
Dès réception je pourrai j'espère t'en dire plus !

ZR


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par StÉloi le Dim 11 Jan - 18:01

Mon favori , c' est celui-la

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   Je connais un collectionneur qui a récupéré deux épaves  de Savage d'un incendie ,  mais il
préfère les restaurer lui-même  pour les vendre  au prix de l' argus . Ce qui est compréhensible ....
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 932
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Winchester 1866 le Dim 11 Jan - 18:07

Oui c'est un bon choix plus ancien que les lervergun à cartouches. Il est possible de le voir dans la deuxième partie avec ses frères à capsules.
voir le second post sur le sujet des levergun
Dan
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par StÉloi le Dim 11 Jan - 20:51


Je vais bruler les étapes , question de donner un peu de perspective à cette aventure. Je pense ne pas nuire à cette histoire en disant qu'elle aura eu un début et une fin .

En 1963 apparaissait le Sako Finnwolf

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

cousin du dernier Winchester à levier de la dynastie le modèle 88
et du Savage 99

Aujourd'hui, seul le Savage est encore fabriqué . Il n' est simplement plus possible de fabriquer des armes de cette qualité à des prix compétitifs . Le Sako
et le Winchester ont disparu vers la fin des années 1970 si ma mémoire est bonne . Les méthodes d'usinage les plus modernes ne suffisent pas , il faut des artisans habiles et surtout une masse critique de clients assez cultivés pour reconnaitre les armes de cette qualité .

Alors écoutez bien cette histoire , vous êtes contemporains du dénouement .study





avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 932
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par StÉloi le Dim 11 Jan - 21:13

Evans Montreal  sporting rifle ! J'ignorais totalement l' existence de cette carabine !

   D' après Wiki ,  la fabrication aurait été limitée à 100 exemplaires  ,  rare de chez rare  .  L'usine était à Mechanic Falls  dans le Maine , état américain frontalier avec le Québec  . ( pèlerinage estival en perspective )

   Vendues par un seul commerce  ,  Ralph H. Kilby .

  Très content de ce forum  Very Happy


  Post Scriptum:

   Mechanic Fall   ,  était sur la ligne de chemin de fer du " Grand Tronc "
  dont une partie de la voie ferrée passait dans mon jardin .  
    Ceci explique cela .

    Les liens apparaitront peut-être  dans quelques jours ?  Sinon faites une recherche Gougoule sur  Mechanic Falls et Grand Trunk


Dernière édition par StÉloi le Dim 11 Jan - 21:22, édité 1 fois
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 932
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par CLOSDELIF le Dim 11 Jan - 21:20

Aujourd'hui, Rossi, Browning, Pedersoli, Uberti, Marlin, Mossberg et j'en oublie, construisent de magnifiques LSG !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voici une des miennes...


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1546
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par StÉloi le Dim 11 Jan - 21:26


Une mécanique plus rustique que le modèle 88

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 932
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Winchester 1866 le Lun 26 Jan - 10:33

On ne peut regretter qu'à l'époque, ils n'aient pas eu nos moyens industriels car c'étaient des génies. Very Happy

Il est intéressant de constater que Winchester n'est plus présent alors que MaRlin a survécu. Shocked

Edité : Merci Freebird de cette remarque fort judicieuse. Et Comme tu dis Marlin dû malin pour survivre.


Dernière édition par Winchester 1866 le Lun 26 Jan - 13:28, édité 1 fois
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 68
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par CLOSDELIF le Lun 26 Jan - 10:42

Ce n'est peut être pas si simple !
-Winchester existe toujours et est entre les mains du groupe Olin et de FN-Browning....Les LSG sont fabriqués au Japon.
-Marlin a été racheté par Remington....Et ce qu'on peut acheter sous cette marque aujourd'hui est fabriqué ici ou là sous le contrôle de cette dernière firme...


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1546
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par freebird le Lun 26 Jan - 11:47

Très intéressante remarque, qui permet d'ouvrir éventuellement un sujet connexe sur les évolutions distinctes d'une firme, connue sous son nom et caractérisée par un outil de production, et une marque, qui peut être vendue et perdurer comme une référence commerciale (un outil de marketing...) alors qu'elle ne se rattache plus à rien de concret.

L'histoire des armes américaines, qui a embrassé l'échelle industrielle et le capitalisme bien avant l'Europe, fourmille d'exemples.

(Je note que Winchester1866 écrit le nom de la marque honnie en omettant le r central, lapsus révélateur de ce qu'il pense de la sainteté d'icelle... clown )
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 564
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par Zouaverifle le Lun 26 Jan - 12:37

Sans vouloir aborder le côté mythique d'une marque et l´image qui nous renvoie souvent à notre enfance, de Rintintin a Joss Randall sans parler des westerns divers et variés, le simple fait d'avoir dans les mains une carabine ou rifle original (quand je vais chez Jeanghis qui vérifie d'abord que tu n'as pas une sueur des paumes...nan je déconne) ou réplique (comme les gueux comme moi doivent s'en contenter affraid ) et de "branler" le levier te transporte immédiatement dans les limbes de son passé et de l'image fausse d'un monde en fait rude et cruel que fut la conquête de l'Ouest...
J'avoue qu'il est facile de s'imaginer crapahutant dans la neige avec sa 1876 (ou autre) à la recherche du Grizzly...tout en étant vautré dans un fauteuil en cuir, devant un feu de cheminée, à regarder voleter les flocons tombant sur le pare brise de la Jeep Cherokee garée dans le jardin qui remplacera de façon plus confortable le traîneau tiré par les chiens pour aller chercher les kids a l'école ! drunken
En fait je ne sais pas pourquoi j'écris tout cela... :geek:
Vais me servir un verre de Mondeuse, tiens !

ZR


Tout a été déjà dit. Mais comme personne n'écoute, il faut sans cesse recommencer.
Qui peut dire comme il brule, est dans un petit feu !
Garder le souvenir les choses qui auraient pu se passer.
Pas de couilles, pas de gloire !

je suis Charlie
UFA MEMBER
avatar
Zouaverifle

Messages : 1792
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 53
Localisation : Rhone Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par CLOSDELIF le Lun 26 Jan - 13:34

freebird a écrit:Très intéressante remarque, qui permet d'ouvrir éventuellement un sujet connexe sur les évolutions distinctes d'une firme, connue sous son nom et caractérisée par un outil de production, et une marque, qui peut être vendue et perdurer comme une référence commerciale (un outil de marketing...) alors qu'elle ne se rattache plus à rien de concret.

L'histoire des armes américaines, qui a embrassé l'échelle industrielle et le capitalisme bien avant l'Europe, fourmille d'exemples.

(Je note que Winchester1866 écrit le nom de la marque honnie en omettant le r central, lapsus révélateur de ce qu'il pense de la sainteté d'icelle... clown )
Encore que....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Platon (Je crois que c'était lui...), qui en était actionnaire, évoque bien le côté "capitalistique" de cette exploitation....
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1546
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par freebird le Lun 26 Jan - 13:57

ou Sénèque et ses prêts à taux usuraire aux rois-clients brittoniques qui déclencha un ratissage systématique des tribus lorsque Néron commença à envisager de laisser tomber l'occupation, fort onéreuse, de la Bretagne...

Là n'était point mon propos, mais juste la différence d'approche entre les industries armurières américaines et européennes à la fin du XIXe siècle, la première ayant, je le répète, embrassé avant l'autre une échelle industrielle et capitalistique. (par opposition à la façon artisanale et à la sous-traitance longtemps généralisée même dans les grands centres européens, voir  la coutellerie de Sheffield et la "cottage industry" ou le Liège de la grande époque et ses fabrications à façon. )

Je persiste à penser qu'il y a là matière à une intéressante étude, mais si tu m'embêtes, je la garderai pour moi, na! clown
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 564
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par CLOSDELIF le Lun 26 Jan - 14:11

Pitié....je n'ai rien dit !
Tu peux y aller je suis tout ouïe....(Mais quand même, Lefaucheux par exemple, ou Gaupillat.... Embarassed )


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 1546
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 65
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Lerverguns 1ère partie : à cartouches (Arme à levier)

Message par freebird le Lun 26 Jan - 14:35

ben justement, n'ayant pas encore entamé d'une quelconque façon cette étude, je ne peux pas encore dire s'il s'agit d'une impression dictée par mon mauvais fond naturel, ou une réalité. Quid est des manufactures françaises, dirigées par des "entrepreneurs"? Les batteurs d'armure étaient-ils assujetti à des objectifs de rentabilité par d'éventuels actionnaires cisterciens? Autant d'interrogations angoissantes... auxquelles point ne répondrait pour l’instant, vu que j'ai d'autres fers au feu.
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 564
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum