Ballard Single Shot

Aller en bas

Ballard Single Shot

Message par freebird le Mar 11 Déc 2018 - 18:45

Il n'aura pas échappé à certains d'entre vous que j'avais pris un sale coup de vieux récemment. Comme je ne porte jamais de montre, et que je voulais pouvoir dire que je n'avais pas raté ma vie, j'ai décidé de me faire un petit plaisir, rendu possible par les tarifs plus que raisonnable des armes anciennes en Allemagne, et l'intercession de mon très cher ami Marc pour aider au rapatriement rapide de la chose.
Voilà en introduction pourquoi je vais vous parler des carabines Ballard, et de ceux qui ont contribué à en faire les icônes qu'elles sont dans le monde, certes restreint, des amateurs de "single shot".


Charles H Ballard naquit en 1822 à Sterling, Massachussetts. Il s’établit comme « mécanicien » et obtient le 5 Novembre 1861 un brevet pour une carabine à chargement par la culasse. Il vend aussitôt ce brevet à Warren Williams de la société Ball & Williams, qui seront les premiers d’une longue série d’entrepreneurs à fabriquer des armes basées sur le brevet Ballard.
Parmi ces sociétés, Ball & Williams, R. Ball and Co, Merrimack Arms Company et Brown Manufacturing Company. Ces armes étaient chambrées dans des calibres à percussion annulaire et firent l’objet de plusieurs contrats miliaires durant la guerre de sécession. Ce modèle « ancien » permettaient de réutiliser les douilles à chargement annulaire en les perçant au centre et en utilisant une amorce classique sur une cheminée installée sur la culasse.






Voici le modèle militaire de la Brown Ballard.

Par la suite, les modèles civils, toujours basés sur le même principe, auront la particularité de pouvoir tirer indifféremment une cartouche à percussion annulaire ou centrale simplement en ouvrant la culasse et en inversant le sens de montage d'un percuteur bifide.

Toutefois, les premières Ballard à obtenir un franc succès auprès des tireurs et chasseurs américains apparurent lorsque les possesseurs du brevet, Schoverling et Daly de New York, approchèrent un certain John Mahlon Marlin pour donner un coup de neuf à la conception de l’arme et commencer la production dans son usine.

Arrêtons-nous un instant pour parler de ce très important nom de l'armurerie américaine.

John Mahlon Marlin (6 Mai 1836 – 1er Juillet 1901) était un inventeur et fabricant d’armes américain.
Après avoir travaillé pour Colt dans l’usine de Hartford durant la Guerre de Sécession, il s’établit à son compte en 1863 pour fabriquer des pistolets et révolvers à New Haven dans le Connecticut.
À partir de 1872, il diversifiera sa production sous le nom de Marlin Fire Arms Company.
Cette société, qui démarra en produisant des armes longues à un coup introduira dans sa gamme des armes à répétition dès 1881, armes qui eurent un effet extrêmement bénéfique sur la créativité industrielle et commerciale d’un autre fabricant d’arme installé à New Haven.




Les premières Marlin Ballard sortirent en 1875.
De 75 à 91, J.m. Marlin, puis la Marlin Fire Arms Company offrirent près de 20 modèles différents de la carabine Ballard Single Shot. Ces armes devinrent les favorites des tireurs à courte, moyenne et longue distance de cette période. Les tireurs appréciaient en particulier le système d’attache de la crosse et les excellentes performances des détentes à Stetcher des Ballard. La culasse offrait un effet de came permettant de chambrer des cartouches avec la balle « dans » les rayures (ce qui est un plus quand on tire à poudre noire-balle plomb), un temps de percussion très court grâce au marteau central léger (comparé aux Sharps et leur énorme chien latéral), et le fait que tout le mécanisme était enfermé dans le bloc de culasse, le protégeant des crasses du tir. Le procédés de rayures des Ballard était également reconnu comme supérieur à tous ses compétiteurs pour l’usage de balles à rainures de graissage (NB, à l’époque, la normale était de tirer des balles chemisées papier).
Les innombrables modèles de crosse et les différentes tailles de canon permettaient aux compétiteurs de se faire faire un fusil sur mesure, et il est indéniable que beaucoup des premières Marlin Ballard sont, de fait, des armes custom.

Ceci étant posé, voici (enfin soufflent les plus impatients d'entre vous) la bête qui m'est arrivée la semaine dernière:

Une Marlin Ballard n°5 modèle Pacific en 45-70.











Le canon fait 32" de long (81cm) et 1.16" côté carcasse, soit 30mm, c'est l"équivalent d'un canon n°5 selon la classification des Winchester. Une barre à mine. L'arme fait plus de 5 Kg.







Un sauvage a changé le guidon en le faisant sortir directement au marteau. J'espère qu'il ne croisera jamais mon chemin...





L'intérieur du canon est encore terne avant nettoyage, mais les rayures sont très belles, malgré l'absence de toute finition sur le métal, il n'y a pas de corrosion, et l'arme me semble homogène.
Le principal défaut pour un collectionneur scrupuleux, c'est que la culasse n'est pas celle d’origine, car toutes les Pacific avait un bloc stetcher à double détente (d'où la forme particulière du  levier-pontet.
Mais celle-ci fonctionne, est très serrée, et chambre joyeusement un étui amorcé de 45-70.

Il me reste à découvrir les joies du rechargement de ce calibre mythique que je n'avais encore jamais abordé. cheers
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par CLOSDELIF le Mer 12 Déc 2018 - 7:37

Merci Gilles pour cette belle présentation, dont le volet historique m'a appris plein de choses !
Et bravo pour cette pièce de choix au canon impressionnant....je suis, moi aussi, impatient d'en connaître les exploits !
Marc.
PS : tu nous expliqueras le fonctionnement , et en particulier le verrouillage ?????


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par vidocq80 le Mer 12 Déc 2018 - 9:37

Très belle arme, j'ai feuilleté aussi les pages du Web à la recherche de fusils qui titillaient mon esprit, mais je n'ai jamais osé franchir le pas de la commande. Déjà j'ai du mal à comprendre les traductions de google, puis ensuite faut rapatrié en France, et j'avoue que çà me fait un peu peur !
Quand j'srai plus riche (si je récupère un peu de CSG!) je tenterai avec quelque chose de pas trop cher !



Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1982
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 64
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par Lone Rider le Mer 12 Déc 2018 - 10:47

Merci pour la présentation !
On a tous lu ce nom dans nos documentations sans avoir généralement poussé la recherche plus loin.
Intéressant ce percuteur qui tirait des munitions Central et Rim !
De mémoire, il existait aussi des calibres spécifiques Ballard : 44-100 et/ou 45-100.
avatar
Lone Rider

Messages : 417
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 62
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par freebird le Mer 12 Déc 2018 - 13:10

Le 32-40 WCF par exemple n'est autre que le 32-40 Ballard, entre autres, mais la puissance financière autorisait toutes les transgressions...
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par 3008nato le Mer 12 Déc 2018 - 14:50

super mon cher free ...et bravo encore
amicalement
nato

3008nato

Messages : 733
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par Corto Maltese le Mer 12 Déc 2018 - 19:09

C'est une pièce superbe...Je serai aussi preneur de quelques infos supplémentaires sur le mécanisme de fermeture...


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
avatar
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 2183
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 55
Localisation : 78 - 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par bbrmque le Mer 12 Déc 2018 - 22:29

Belle piece, rarement croisée, merci pour le partage


Citation de La Momie : "Vous n'aurez pas ma liberté de panser"...
Bébert
Membre UFA et UNPACT
avatar
bbrmque
Old Timer

Messages : 477
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 44
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par WICHITA le Dim 16 Déc 2018 - 23:56

WAHOU !!

bravo et content pour toi + merci pour le post instructif !

WICHITA

Messages : 169
Date d'inscription : 02/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par freebird le Lun 17 Déc 2018 - 8:07

Merci pour l'intérêt porté à cette carabine.
Le détail du fonctionnement du mécanisme arrive,( mais j'ai un cochon en pièces détachées à ranger d'abord clown pig )
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par vidocq80 le Lun 17 Déc 2018 - 9:08

freebird a écrit:Merci pour l'intérêt porté à cette carabine.
Le détail du fonctionnement du mécanisme arrive,( mais j'ai un cochon en pièces détachées à ranger d'abord  clown  pig )

POV BETE ! pig pig pig


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1982
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 64
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par mountain54 le Lun 17 Déc 2018 - 16:22

Très belle carabine,avec pas mal de variantes au niveau de la finition,dont boîtiers jaspés,piece de bois rapportée dans l'anneau du levier.

dommage que ça soit là un modèle sans stecher,mais vu la bête,pas bien grave!!

livrée avec les vis pour dioptre..en plus!!
avatar
mountain54

Messages : 209
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par freebird le Lun 17 Déc 2018 - 17:32

Ma foi, vu la qualité de la détente (excellente, très directe), la disparition du bloc avec stetcher est moins grave que je ne le pensais au début (sinon la relative perte de valeur de l'arme puisqu'elle n'est pas strictement d'origine...)
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par mountain54 le Lun 17 Déc 2018 - 17:44

c'est ben vrai(avec l'accent)!!

d'autant plus que l’absence de stecher est largement compensée par l'inertie du poids de l'engin!!

pour ma part,avec une telle arme,je verrais bien un dioptre et un guidon sous tunnel d'un style un peu ancien pour taquiner du 200-300 m à la balle lourde.

je constate qu'il y a une baguette:par hasard,la bouche aurait elle les logements de la false muzzle pour le chargement de la balle par devant??
avatar
mountain54

Messages : 209
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par freebird le Lun 17 Déc 2018 - 18:00

la baguette, c'est parce que le modèle Pacific était vendu comme une arme de chasse (et de musculation dans le cas de cette taille de canon Very Happy ), comme les Sharps modifiés par Gemmer, avoir la baguette de nettoyage fixée à l'arme évitait de trimballer un merdier fragile de plus...

Sinon, pas de fausse bouche sur ces modèles. Sur certains csutomisés, en particulier par Pope, c'était le cas pour tirer des balles calepinées descendues à poste par la bouche sur une fausse cartouche, ensuite remplacée par un étui plein ras la gueule utilisé comme gargousse...
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par mountain54 le Lun 17 Déc 2018 - 18:04

ça devait etre une variante sur demande,ce que j'ai vu en cherchant à " Marlin Ballard n°5 modèle Pacific" sur le net.

bon,tu l'essaie quand?
avatar
mountain54

Messages : 209
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par freebird le Lun 17 Déc 2018 - 18:14

ce midi, entre pâté et saucisses, j'ai fait des photos, mais la lumière était pas terrible...

la culasse démontée. Le basculement est provoqué par la manœuvre du levier (1 axe + 1 biellette), l'arrière du bloc appuie sur la carcasse, descend au début du mouvement, puis glisse vers l'avant en même temps que le bloc descend pour laisser accès à la chambre.



le mécanisme démonté. L'arme a un petit problème de cran de demi armé. Je vais me pencher sur la question.


le moyen de pas se gourer au remontage, vu que les vis ne sont pas interchangeables...

avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par freebird le Lun 17 Déc 2018 - 18:16

Pour l’essai, peut-être ce samedi si on a terminé la charcuterie. J'ai reçu 50 étuis fin de semaine dernière.
Je vais aussi essayer de faire un moulage de chambre au soufre pour voir quel type de balle irait le mieux.
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par CLOSDELIF le Lun 17 Déc 2018 - 18:24

Ahhhh....c'est original comme système !!!
Je suis impatient de connaître tes impressions...
Pour le tir aussi d'ailleurs !


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par 3008nato le Lun 17 Déc 2018 - 18:31

ton système de repérage des vis sur le carton est génial ....merci pour le brevet ...
amitiés

3008nato

Messages : 733
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ballard Single Shot

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum