Une histoire de bâton...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Dim 2 Déc - 16:54

J'aurais pu poser cette question par MP à un ou deux membres "qui savent" mais je me dis que ici, leurs éventuelles réponses pourraient servir à tous....
Alors voilà, j'ai deux "triques" et j'aimerais en rendre une des deux plus vulnérante, déjà, laquelle choisir ?
-L'une est en houx, l'autre en buis...quel sera le bois le plus solide des deux ???
-Ensuite je voudrais mettre quelque chose de bien piquant en bout: "en magasin" je n'ai qu'un bout de canne ferrée de marche pour touristes qui a une 50 aine d'année (provenance le puy Mary)...j'ai peur que ça pète à la première utilisation musclée non ?
-A l'autre bout, celui qui est dans la main, j'aurais bien aimé un pommeau bien solide...là je n'ai ni piste, ni même une simple idée....
Donc, si vous avez des idées, je suis preneur avec gratitude.....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par freebird le Dim 2 Déc - 17:24

là, je vais laisser la main à Padraig.

Mais si tu as besoin d'un "bout ferré" et d'un pommeau pour une canne, ça doit pouvoir se faire, maintenant que la forge est à nouveau opérationnelle (avec un toit...)
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Dim 2 Déc - 17:28

Merci pour la proposition...attendons la réaction de notre ami j'espère qu'il aura "des choses" à nous dire....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Corto Maltese le Dim 2 Déc - 18:17

Hello,

J'ai une canne avec un bout ferré issu d'un étui de 12,7 coupé, dont le culot a été ressoudé à l'autre bout et tourné. Le tout tient avec un boulon à collerette bronzé. Et ça donne ça (désolé pour la qualité de la photo) :



Je n'ai pas encore fait le pommeau, mais j'envisage une interprétation (très) libre du makila, avec un bout de baïonnette de MAS 36 coupé.


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
avatar
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 2183
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 55
Localisation : 78 - 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Dim 2 Déc - 18:30

OK....de bonnes idées..... Wink


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Bataireacht le Dim 2 Déc - 19:14

Tu envisages un système à vis pour recouvrir la pointe, comme pour un Makila ?


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
avatar
Bataireacht

Messages : 253
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 57
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Corto Maltese le Dim 2 Déc - 20:05

Bataireacht a écrit:Tu envisages un système à vis pour recouvrir la pointe, comme pour un Makila ?

Oui, mais ça peut être un système à baïonnette, aussi...


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
avatar
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 2183
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 55
Localisation : 78 - 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Dim 2 Déc - 20:11

Ben...j'envisage rien...je suis nul dans le domaine !
Ce qui m'intéresse, c'est une possibilité "d'action" immédiate quel que soit le bout !


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Pâtre le Dim 2 Déc - 21:30



"ferrer" l'extrémité d'un bâton, ça sert surtout pour la marche. L'extrémité en contacte répété avec le sol a tendance à fendre.
Et "un peu souple", ça va aussi bien que "très dur"! Embarassed pale

Si le bâton sert à camoufler un arme, c'est autre chose.
Je relève que le bâton serait fragilisé, là ou il joue le rôle de fourreau.

avatar
Pâtre

Messages : 442
Date d'inscription : 08/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Pâtre le Dim 2 Déc - 21:45



Je ne sais pas dans quel état sont tes "triques"!Very Happy

J'ai eu un bâton en houx. C'était joli, mais il a fendu assez vite.
Le buis: aucune idée! Il y en avait plein par chez moi, mai sous forme de buissons tortueux. ....& y ont tous crevés!pale
Le noisetier va très bien. Il devient très léger en séchant. C'est robuste.
J'ai essayé des tiges de ce qu'on appelle ici "de la Viorne". (je ne sais pas si c'est un vrai nom d'essence) Ça pousse droit, c'est dur & souple. C'est très léger. J'en suis très content
J'ai laissé tomber le bambou. Ça fend trop facile. Et une fois fendu, c'est foutu! L’intérêt principal était que ça pousse droit sur de bonnes longueurs.

Euh! Sinon, en cas "d'utilisation", il pourrait être considéré que l'objet a été transformé en vue d'être utilisé comme arme...
Ça peu créer des ennuis...
L’intérêt du bâton, c'est d'être un objet anodin, qui peut être utilisé comme une arme.
Bon, en même temps, c'est pas tout le monde qui utilise un bâton au quotidien, dans son boulot! Rolling Eyes Wink

avatar
Pâtre

Messages : 442
Date d'inscription : 08/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Bataireacht le Lun 3 Déc - 7:28

Corto Maltese a écrit:
Bataireacht a écrit:Tu envisages un système à vis pour recouvrir la pointe, comme pour un Makila ?

Oui, mais ça peut être un système à baïonnette, aussi...
C'est en effet plus rapide. Il faut toutefois que le pommeau soit stable le reste du temps.


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
avatar
Bataireacht

Messages : 253
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 57
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Bataireacht le Lun 3 Déc - 7:33

Pâtre a écrit:Bon, en même temps, c'est pas tout le monde qui utilise un bâton au quotidien, dans son boulot!  Rolling Eyes  Wink
J'ai cette "chance" d'avoir besoin souvent d'une aide à la marche, d'avoir les outils pour et le savoir faire, comme mon pseudo l'indique.

Je peux même prendre l'avion avec et rentrer dans un ministère sensible.


Attention toutefois au Makila et autres cannes épées qui sont des armes de catégorie D par nature, même si le Makila/Makhila est toléré dans certaines conditions (fêtes et évènements familiaux) en pays Basque.


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
avatar
Bataireacht

Messages : 253
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 57
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Lun 3 Déc - 8:32

Merci les amis pour toutes ces réponses intéressantes...je sens que je vais progresser !!!!
Je sais déjà que le houx c'est moins bien que je ne pensais...
Que le noisetier, auquel je ne pensais pas, est une solution...
Rassurez vous, c'est pour me promener autour de chez moi et défendre ma petite chienne contre des chiens errants qui attaquent à deux...(elle a failli "y passer" il y a un mois et le teckel de mon voisin a été pulvérisé!) Si je chassais encore, je prendrais simplement un de mes fusils....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par freebird le Lun 3 Déc - 9:29

Ces deux véroles ont recommencé? et sortent encore dans le village?

Pour ct usage, du noisetier, c'est bien. et pas besoin de faire des choses compliqué, un tube ferré à chaque bout pour éviter qu'il n'éclate, et donner un peu de percussion, éventuellement.
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par cromagnon 07 le Lun 3 Déc - 9:33

hello
ça m'est arrivé deux fois l'attaque d'un chien abruti autant que son maitre .
la première fois j'ai repoussé le chien et prévenu le maitre qu'il ne fallait pas que ça recommence .
la deuxième fois j'ai fracassé le chien a coup de pieds et j'ai fracassé le maitre d'un coup de tête . mossieur est arrivé en faisant le barbot et m'a menacé de me fracasser .moi je n'ai pas discuté ,j'ai enlevé mes lunettes et boum .
on ne discute pas avec les cons ça les instruit
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 1477
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 59
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Lun 3 Déc - 10:01

freebird a écrit:Ces deux  véroles ont recommencé? et sortent encore dans le village?

Pour ct usage, du noisetier, c'est bien. et pas besoin de faire des choses compliqué, un tube ferré à chaque bout pour éviter qu'il n'éclate, et donner un peu de percussion, éventuellement.
Oui....
L'idée de la douille de 12,7 pour le petit bout est bon...faut que j'en trouve une....
Pour le gros bout, il me faut trouver quelque chose faisant office de pommeau....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par mountain54 le Lun 3 Déc - 13:58

Pour la poignée:un bon vieux pommeau(non!,pas de douche!!)de porte en laiton..

j'avais fait pour le Paternel à l’époque où il faisait partie des Excursionnistes Marseillais un bâton de marche..

un bâton de noisetier,un tube d'acier d'une douzaine de cm sur laquelle j'avais soudé une douille de raccord de pointe à vis de pistolet cloueur thermique(8 x 125)..

le tube emmanché,collé à l'Araldite,et à l'autre bout une boule en chêne..une sangle en cuir.

quand la pointe etait usée,soit re affûtage soit un coup de pince,et on changeait la pointe.

bon,là,c'etait quasiment un casse tête de bandit de grands chemins,mais ça avait fait sensation!!
avatar
mountain54

Messages : 209
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Lun 3 Déc - 14:06

Oui, c'est une excellente idée....je vais aller fouiller dans mes "archives" des fois que....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par mountain54 le Lun 3 Déc - 14:10

Tu avais pensé à un nerf de bœuf?

gainé de cuir,c'est pas mal aussi..
avatar
mountain54

Messages : 209
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Lun 3 Déc - 14:12

Ben ça, j'ai pas la base....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par mountain54 le Lun 3 Déc - 14:19

pas facile à trouver..et meme interdit je crois.

voir le boucher du coin!!
avatar
mountain54

Messages : 209
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Lun 3 Déc - 14:23

mountain54 a écrit:pas facile à trouver..et meme interdit je crois.

voir le boucher du coin!!
Je préfère aller dans les bois...c'est plein d'arbres !


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par freebird le Lun 3 Déc - 14:24

ça, j'ai eu un plan il y a quelques jours... mais comme canne, c'est pas terrible.
Et puis la sensibilité de Marc lui interdirait de tenir "ça" en main Laughing
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1254
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par vidocq80 le Lun 3 Déc - 15:54

mountain54 a écrit:Tu avais pensé à un nerf de bœuf?  

gainé de cuir,c'est pas mal aussi..

moi j'aime bien le nerf de boeuf, solide, flexible, joli avec la gaine de cuir.....et celui qui y goûte une fois n'a plus l'intention d'y revenir...


Vidocq80

 
avatar
vidocq80
Old Timer

Messages : 1982
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 64
Localisation : HALLENCOURT 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par CLOSDELIF le Lun 3 Déc - 16:11

Je ne dis pas que ce n'est pas bien, mais ce n'est pas mon objectif, je veux un bâton polyvalent pouvant aussi écarter les feuilles qui recouvrent les pieds de moutons et autres girolles.... drunken


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3841
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une histoire de bâton...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum