Histoire de bouchon de culasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Mer 11 Mar - 3:55

J' avais promis de  vous causer du fusil boucanier ,  mais j' ai un petit incident de parcours ,  alors je vous  raconte l' aventure .

    Il n'y a pas  de problème de choix de fournisseur  pour les pièces de repro d' armes historiques  ,  le plus gros catalogue  c' est celui de Rifle Shoppe  .

   http://therifleshoppe.com/default.htm

http://therifleshoppe.com/online_catalog.htm

http://therifleshoppe.com/catalog_pages/french_arms/french_arms.htm

http://therifleshoppe.com/catalog_pages/french_arms/(557).htm

   Ce sont des pièces  en acier  moulées sur un original  ( je reviendrai sur ce détail )  .  Ça arrive  " brut de moulage "   mais dans ce cas-ci  , la platine est déjà fonctionnelle car  un artisan en a fait l' assemblage .  La crosse à été  ébauchée sur un pantographe   dans un atelier  associé à Rifle Shoppe   ,  ne reste plus que l' ajustement final .
https://www.youtube.com/watch?v=PUr5IFXNT0A

  Le canon arrive avec son bouchon de culasse en place ....  et c' est la que commence l' aventure .

   Pour ajuster le canon dans le fut , il faut enlever le bouchon de culasse  et une fois  ce bouchon enlevé , je constate qu'il n' a  que
cinq filets   Suspect

   Ça serait fonctionnel  et probablement  sécuritaire , mais comme le fut à déjà été ébauché  et l' emplacement   de la platine  déjà creusé  ,  ça place la lumière très en avant  de la face du bouchon .  

   Comment résoudre ce problème ?   J' ai commencé par commander un bouchon de culasse  ( en fait , deux  par précaution )
de  Track of the Wolf    http://www.trackofthewolf.com/list/Item.aspx/661/1

   C' est en filetage  Anglo/Américain  " Unified "   ( et non en Withworth  , de ça aussi on pourra causer  Wink )   Le filetage  est bien assez long  , mais il faut encore  le mettre en place et il manque 3   filets .  

       Intermède historique :

    Avant la normalisation  du filetage ,  les canons étaient forgés ,  l' extérieur  fini à la meule  ( le tour à métal n' arrivera qu' en 1770 environs )  et l'intérieur alésé au calibre requis  et le tonnerre était  fileté avec un taraud  .

     https://www.youtube.com/watch?v=KWv45yGcoKY

    Il y a une image  , page  31    ici: http://books.google.ca/books?id=inbr24DWiZEC&pg=PA20&hl=fr&source=gbs_toc_r&cad=4#v=onepage&q&f=false


Dernière édition par StÉloi le Mer 11 Mar - 5:18, édité 3 fois
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Mer 11 Mar - 4:40

Mais de nos jours , je ne sais trop pourquoi ? il est de coutume d'utiliser un
tube mécanique " seamless " ( sans joint ) d'un alliage qui supporte de plus grandes pressions que le " fer " des XVII et XVIII e siècles . C' est d' ailleurs pourquoi les calibres comme le vingt /.62" / 5/8" / 15,8mm , sont si populaires .

Le tonnerre est ensuite alésé au filetage supérieur et fileté .
Donc le canon que je bricole est en .69" ( .687' pour être précis ....et 11/16 pour le commun des mortels de ce continent ) , à peu près 16 à la livre d' Angleterre ou
, 17,4 mm .

L'original faisait , 18 à la livre de France ou sept lignes et trois quarts pour votre arrière grand père , pour vous : 17,5 mm . Considérant les marges d' erreur de l'époque , c' est très bien .

Mais mon tube à été alésé de .687" à .812" pour le fileter en 7/8" X14tpi
De cette façon le bouchon vient s' appuyer sur un épaulement , ce qui assure , théoriquement , une meilleure obturation .

Théoriquement , car je doute que les gaz ne parviennent à traverses 8 filets .

En passant , on voit une différence entre une repro moderne et on original antique , pour faire un faux crédible il faudrait solutionner ce détail .

Avec de l' aide , j' ai réussi a ajouter un filet et demi , mais les taraud à trou borgne ( bottom taps ) ne peuvent pas fileter jusqu' au fond du trou , il me restait
donc à faire encore un filet et demi , soit .10 " environs .

A place , j' ai décidé d' enlever un filet et demi sur le bouchon de culasse .
la face du bouchon s' enfonce donc dans la partie lisse du canon et arrive exactement au bon endroit , en rapport avec le bassinet de la platine .





avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Mer 11 Mar - 4:55



   En haut de la photo, le bouchon de culasse  trop court installé par le  tourneur  canonnier  ,  au centre un bouchon neuf avec
son enveloppe  protectrice  et  en bas le bouchon de culasse modifié  .  

   de plus près    

  C' est fait à la lime  ,  ça m' a prit plusieurs heures   mais ça  s' ajuste  très bien .



  Je peux continuer  l' encastrement  du canon .   Very Happy


Dernière édition par StÉloi le Mer 11 Mar - 21:48, édité 2 fois
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par cromagnon 07 le Mer 11 Mar - 7:07

hello cousin
beaucoups de soucis tout ça 😕
pour assurer ton étanchéité ,tu peux monter ton bouchon fileté avec de la graisse graphitée . ça resiste très bien a la chaleur et ça evitera que des vapeurs laissent des residus oxydants qui a la longue gripperaient les filets .tu peux aussi utiliser du téflon liquide .
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 1007
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par freebird le Mer 11 Mar - 13:15

très beau sujet Henry.

Au sujet des bouchons de culasse, n’était-ce pas toi, sur un des multiples forums où nous échangeâmes, qui avait mentionné que la longueur du filetage, sur les armes anciennes, était égale peu ou prou au calibre? (ce qui de fait place le premier bouchon de culasse comme trop court me semble-t-il.

Pour faire un faux crédible, il n'y aurait guère d'autre solution que de pratiquer comme à Williamsburg (et certainement d'autres lieux historiques du même acabit), et de partir de zéro avec les technologies de l'époque (sous réserve, par ailleurs, d'employer les bons matériaux...) Very Happy
avatar
freebird
Old Timer

Messages : 693
Date d'inscription : 04/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par cromagnon 07 le Mer 11 Mar - 13:44

hello
les technologies de l'époque ne pétaient pas tout les jours a la tète des utilisateurs sauf en cas de mauvaises utilisations ,pareil de nos jours meme si nos technologies parraissent plus modernes .
il faut quand meme se dire qu'avec une vis on peut bouger plus d'une tone cinq cent et que 5 gr de poudre noire ne développent pas plus de 700 kg de poussée voir meme moins .
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 1007
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Mer 11 Mar - 15:38

Bien content que le sujet ne vous rebute pas Very Happy

  Cromagnon ,   J' ai utilisé du téflon en ruban pour l' assemblage  ,  du rose pour tuyaux de fer ( à gaz )    c' est recommandé par Kit Ravenshear  , un pionnier de la repro d' armes historiques  dans les années 1960  http://www.trackofthewolf.com/Categories/PartDetail.aspx/303/3/BOOK-TAT

  Ça va faciliter  le démontage  , car  je suis  bien  le  " Tonton Casse-Pied " , adepte du " désenculassage " *   ,  dans un certain forum aujourd'hui fermé  que fréquentait Freebird  .  
Le filetage  du canon des " Fusils au Roy "  se faisait avec un" taraud du Roy "  commun aux différentes  fabriques .  C' était déjà un grand pas dans la quête de la pièce interchangeable .    Les fouilles archéologiques dans les postes de traite éloignées  de Nouvelle France ,  ont mis à jour plusieurs bouchons de culasses rebutés , ce qui prouve qu'il était courant  de faire ce  démontage .    L' armurier de poste éloigné est un autre sujet  qui m'intéresse  fort .

   Trois ou quatre filets seraient suffisants  pour un usage sécuritaire , mais le filetage de l'époque était moins précis  que celui qu'on  peut faire  aujourd'hui .

 J' avais collecté  plusieurs photos d'éclatement de canon , trouvés  sur internet , et dans tout les cas , le bouchon de culasse  était resté en place .  Malheureusement cette  collection à disparu dans un crash d'ordinateur .  

   Pour les reproductions d' arme historiques , il faut surtout  bien positionner
la lumière , comme sur l'original , et ajuster le bouchon en conséquence .  

   L'invention du bouchon de culasse vissé  a été l'étape de transition  nécessaire pour passer du canon à main  aux armes modernes .  Certains  pensent que le filetage a été inventé par les horlogers  ,  c' est plus probablement  l'inventions  d' armuriers ( ceux qui faisaient les armures )  , on pourra y revenir  si  vous voulez .  

*  Le terme  " enculassé "  est bien le mot utilisé dans les documents d'époque .Le " désenculassage " est  un néologisme de mon invention , pour des fins  humoristiques et je vous assure  que j' ai souvent atteint  mon but  sur  certains forums  lol!
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Mer 11 Mar - 15:51



Sur cette gravure , en bas à droite , on voit un bouchon de culasse à crochet , donc après 1760 , sur lequel on remarque une
encoche destinée à positionner la lumière vers l' arrière . Les documents d'époque disent que c'était pour minimiser le recul .
C' est une caractéristique des armes françaises . Une autre raison pour utiliser un filetage plus long que le strict minimum .

Sur un calibre de 16,7 mm , ce n' est pas un luxe .
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par Winchester 1866 le Mer 11 Mar - 17:30

Sujet passionnant que je vais suivre avec plaisir.

Dan


Dernière édition par Winchester 1866 le Jeu 12 Mar - 0:39, édité 1 fois
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Mer 11 Mar - 21:53

Voila , j' ai remis les photos à leur place .

Merci .

Encore un détail , les canonniers américains s'obstinent à utiliser le filet fin
UNF , c' est malheureux car le filet grossier UNC ressemble beaucoup plus au " filet du Roy " . Encore une différence entre une reproduction et un faux .

avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par cromagnon 07 le Jeu 12 Mar - 0:20

hello
c'est bien cela qui est passionnant avec toi c'est que tu vas au bout des choses et que tu argumente meme si elles ne t'apportent pas toujours les réponses a tes questions mais on peut toujours discuter et faire vivre le sujet et comme ça on arrive parfois a avancer un peu .
bien amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 1007
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par cromagnon 07 le Jeu 12 Mar - 0:26

StÉloi a écrit:Voila ,   j' ai remis les photos à leur place .  

Merci .

 Encore un détail ,   les  canonniers américains s'obstinent à utiliser le filet fin
UNF   ,   c' est malheureux car le filet grossier   UNC   ressemble  beaucoup plus au  " filet du Roy  "    .  Encore une différence entre une reproduction  et un faux .

 

hello
je ne dirais pas "entre une reproduction et un faux ",je pense plutot a une reproduction faite avec les moyens du bord selon les offres et la demande .
seuls les puristes feront une repro au plus près de ce qui existait a l'époque pour des résultats biens différrents de ce qu'attendent les utilisateurs habituels de repros d'armes anciennes .
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 1007
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Jeu 12 Mar - 4:27


seuls les puristes feront une repro au plus près de ce qui existait a l'époque pour des résultats biens différrents de ce qu'attendent les utilisateurs habituels de repros d'armes anciennes .

C'est un détail que j' aurais voulu aborder dans l' autre discussion " reproduction , jusqu' ou s' arrèter " . Mon principal loisir est la reconstitution historique ,mais la " culture matérielle " prend une place de plus en plus importante . Mais la reconstitution historique a ses limites , on ne peut- quand même pas s' entretuer pour faire plus réaliste , de même qu'on ne va pas attraper la vérole ou se laisser carier les dents pour faire plus authentique . De même , il vaut mieux utiliser un fusil avec un canon en tube à haute pression plutôt qu'un canon forgé dont les risques d'éclatement sont bien documentés . J' ai l' habitude d'évaluer les objets en donnant une distance à laquelle on ne voit plus la différence . " On ne voit pas la différence à dix mètres " , à deux mètres . Dans le cas d'un filetage de bouchon de culasse , à trois centimètre c' est toujours invisible sans démontage .

avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par cromagnon 07 le Jeu 12 Mar - 7:05

"De même , il vaut mieux utiliser un fusil avec un canon en tube à haute pression plutôt qu'un canon forgé dont les risques d'éclatement sont bien documentés . "

tout a fait d'accord avec toi surtout quand on les utilise au milieu de la foule et sachant que le risque zéro n'existe pas .
amicalement
cro


Les hommes de l'age de bierre habitent des tavernes


ni dieu ni maitre
avatar
cromagnon 07
Old Timer

Messages : 1007
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 58
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par Winchester 1866 le Jeu 12 Mar - 9:39

Salut St Eloi

L'utilisation d'aciers "modernes" dit non alliés est un plus car le métal a généralement de meilleurs caractéristiques mécaniques : Meilleurs résistance élastique, allongement, charge de rupture, ...
La teneur en carbone est parfaitement connue, le pourcentage de souffre et de phosphore est parfois négligeable ...
Il n'y a généralement pas de "paille", de défauts toujours possible lié au forgeage ...

En résumé, il serait théoriquement possible, aujourd'hui, d'utiliser (avec les poudres et charges d'époque) des dimensions identiques à celles d'origine tout en étant plus résistant.

Certes aujourd'hui nous avons pas les mêmes normes, nos coefficients de sécurité sont plus élevés, notre poudre est différente. il est donc nécessaire d'utiliser des sections plus importantes pour les canons et / ou des métaux plus adaptés.

Un acier doux Adx (A306gr65/70) sera plus mauvais qu'un Acier fin XC48 (SAE1045) qui lui même sera moins bon qu'un acier faiblement alliés 42CD4 (SAE4140) ou qu'un acier à ressort ...

Nous avons la chance d'avoir un choix important qui nous donnera sans que cela se voit une meilleure résistance, un meilleur usinage et polissage avec comme inconvénient un bronzage plus difficile avec des produits traditionnels.

Je pense qu'un modèle en reproduction pour une reconstitution devrait être parfait pour toutes les parties visibles mais que les parties invisibles (filetage, solution mécanique éventuellement, matière) devraient être différentes des modèles d'origine, pour plus de fiabilité et surtout qu'ils ne puissent jamais être confondus avec une pièces authentiques pour les collectionneurs futurs ...

En restauration la problématique est différente, la pièce doit être le plus proche de celle d'origine. Ce qui est par contre, et devait le rester, c'est l'interdiction de reproduire les marques et autres poinçon qui eux classeraient le fabriquant en faussaire.

On ne reproduit pas une signature sur un document (un chèque) ou une copie de tableau, on ne fabrique pas de fausse monnaie, pourquoi faire des fausses armes ? La seule raison pour moi serait la chasse aux pigeons ...

Bien sûr ce n'est que mon avis.
Dan
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Jeu 12 Mar - 15:56

" La chasse aux pigeons ! "

Oh, que je me la garde celle -la ! Very Happy et que je vais la servir !

Je remarque aussi que tu connais les équivalences entre les alliages US ( SAE )
et normes européennes , un savoir qui me fait gravement défaut . Le tube mécanique utilisé ici est bel et bien du 4140 , parfois du 41L40 avec un brin de plomb pour en faciliter le tournage .

Pour le filetage de certaines pièces souvent démontées , la vis de machoire de chien et les grandes vis de culasse par exemple , j' aime utiliser le filetage UNC , anglo-américain grossier , plus proche du " filet du roy " . Ça ne risque rien .



avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par Winchester 1866 le Jeu 12 Mar - 16:19

Il existe de nombreuses tables de correspondance entre les diverses normes. Mais, même si je peux "comprendre" un acier en fonction de son classement dans une famille normée je préfère connaître sa réelle composition chimique qui me parle plus c35 - XC48 - 35CD4 - 100C6 - Z160CDV12 - ...

Une norme qui me dit acier à outil, acier à ressort, acier de décolletage ... ça me parle peu.

Pour les filières de l'époque elles étaient souvent fabriquées à la demande par l'armurier.
Il y avait entre autres ce type de modèle dit "filière truelle"

[url=[url=http://www.servimg.com/view/19104487/240]
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par Winchester 1866 le Jeu 12 Mar - 16:33

avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Jeu 12 Mar - 16:39

Merci pour cette liste !

L' apprenti  copiait les outils du maitre ,  et de génération en génération  ,
une norme locale  se formait .  

    Mais dans les colonies , on recevait des armes d'origine diverses et en dehors des armes règlementaires , il est difficile d'identifier ces filetages .

    De plus , certaines armes ayant eu une très longue vie * , les réparations  successives viennent brouiller les pistes .

* Certains fusils  utilisés pendant la révolte de  1837 dataient de 1728  .

  Et pour bien faire ....  les deux  " truelles "  à fileter en ma possession ne portent aucune  identification   :evil:
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Ven 13 Mar - 17:44

J' aurais bien aimé qu'on aborde les filetages dans une discussion séparée , il y a tant a découvrir dans cette boite de Pandore .

Ça reste une méthode bien pratique de détection des faux ... pas les reproduction , les faux authentiques .... enfin ... Vous comprenez l'idée générale .
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par Winchester 1866 le Ven 13 Mar - 18:47

C'est fait j'ai ouvert un nouveau sujet pour les filetage dans l’armurerie ancienne Very Happy
avatar
Winchester 1866
Fondateur

Messages : 1930
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

http://prehistoire-xixeme.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de bouchon de culasse

Message par StÉloi le Sam 14 Mar - 23:12

Winchester 1866 a écrit:C'est fait j'ai ouvert un nouveau sujet pour les filetage dans l’armurerie ancienne Very Happy

Allez , on y va
avatar
StÉloi
Old Timer

Messages : 934
Date d'inscription : 07/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum