ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 8:40

Aujourd'hui je vous présente partiellement cette série d'armes mythiques : El Puro pour les Hispanistes !
J'ouvre un nouveau sujet pour ne pas polluer celui ce CBA, mais je suis conscient d'être en partie du moins, un peu "border line" avec la période de Paléo, mais tout de même, la commercialisation de ces modèles remontant à 1921, j'espère que les administrateurs ne me fouetteront pas !
Je ne suis absolument pas spécialiste de ces armes, aussi si vous avez des remarques précisions ou autres, n'hésitez pas à venir enrichir le sujt Wink
En 1921 L'Espagne adopte l'Astra 400 comme pistolet réglementaire.
Pendant la "Guerre Civile" les Républicains décident de continuer la construction de ce modèle en différents endroits, dont l'arsenal de Barcelone, plus précisément à  Tarrasa ( http://es.wikipedia.org/wiki/Tarrasa  ) , ce modèle sera appelé Ascaso en l'honneur d'un Anarchiste tombé au combat.( Francisco Ascaso  http://fr.wikipedia.org/wiki/Francisco_Ascaso  )
Le voici sous divers angles, avec son chargeur d'origine et un rare étui en cuir moulé !
Pour plus de renseignements je vous conseille le lien suvant:
http://www.tircollection.com/t12213-l-astra-400-resurrection-d-un-campo-giro?highlight=Astra+400
J'ai en outre présenté l'arme en compagnie d'un Colt 1911 et d'un FN 1910-22 afin que l'on puisse en apprécier les dimensions:225 mm de long pour un poids de 1023 g.


Dernière édition par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 9:17, édité 1 fois


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 8:44







Dernière édition par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 9:12, édité 1 fois


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 9:00

Dès 1922 une version réduite fut proposée à la vente, pour les particuliers, les polices...et quelques années plus tard, les Allemands qui s'en montrèrent très friands. C'est le sujet de notre ami CBA :
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/t1043-pistolet-astra-300
Ce modèle eut un très bon succès et ne fut remplacé qu'après la guerre par une version très légèrement modifiée, le modèle 3000 que je vais vous présenter.


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par Corto Maltese le Mar 10 Avr - 9:56

Well...On va suivre ça avec intérêt...


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
avatar
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 1899
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 54
Localisation : 78 - 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 10:01

Bon, et bien voici maintenant une série de photos avec l'arme sous tous les angles, nous pourrons donc aussi constater les quelques différences d'avec son prédécesseur, le 300 de CBA !
















Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par Corto Maltese le Mar 10 Avr - 10:16

La finition parait excellente. En général, les photos en macro font ressortir les défauts les plus minimes, et franchement, là c'est très très propre...


Dernière édition par Corto Maltese le Mar 10 Avr - 12:30, édité 1 fois


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
avatar
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 1899
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 54
Localisation : 78 - 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 12:12

Corto Maltese a écrit:La finition parait excellente. En générale, les photos en macro font ressortir les défauts les plus minimes, et franchement, là c'est très très propre...
Oui, avec Unceta (ASTRA) nous jouons dans la cour des grands, avec des finitions dignes de Colt, S&W, F.N. Mauser ou d'autres (n'oublions pas que nous ne sommes plus là à l'époque des Lüger de la DWM dont l'ajustage et la finition sont vraiment bluffants...)
Je suis resté à dessein dans les fabrications d'armes de poing....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 13:38

Le modèle 300 de CBA fut fabriqué de 1922 à 1947 en 171 300 exemplaires.
Il laissa sa place au 3000 en 1948 au 3000 dont il ne fut tirés que 44 839 exemplaires jusqu'en 1956.
Ensuite ce fut le 4000 (1956-1986) , qui était finalement un 3000 mais à chien externe.
Ces armes étaient toutes essentiellement les mêmes....sauf quelques aménagements sur lesquels je reviendrai !


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par Bataireacht le Mar 10 Avr - 14:32

L'état en regard de l'âge est impressionnant. Shocked


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
avatar
Bataireacht

Messages : 138
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 57
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 15:26

Bataireacht a écrit:L'état en regard de l'âge est impressionnant. Shocked
Oui, quand on pense qu'il est à peu près de mon âge.... silent


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 15:50

Ah, et puis je complète ici avec ma pauvre cible....



Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par Bataireacht le Mar 10 Avr - 16:37

CLOSDELIF a écrit:Ah, et puis je complète ici avec ma pauvre cible....

On voit bien que 4 des 5 cartouches sont bien groupées, du seul fait de la dureté de la détente. Si tu souhaites améliorer, un polissage interne pourrait peut-être pallier en partie cette dureté.


Il y a trois façons de faire : la bonne, la mauvaise, la mienne - Riamh a thabhairt suas
avatar
Bataireacht

Messages : 138
Date d'inscription : 17/03/2018
Age : 57
Localisation : Vaucluse

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 16:45

Je vais effectivement étudier cette possibilité de près....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par Corto Maltese le Mar 10 Avr - 17:15

Et ce sont souvent des frottements latéraux qui sont à l'origine des mauvaises détentes. Je ne vois pas le bon côté de l'intérieur du mécanisme, sur les photos, mais derrière la détente, il doit y avoir une barrette qui coulisse dans la carcasse, et c'est rarement tip top d'origine. En polissant la barrette et l'intérieur du "guide", ça change souvent la vie. En plus, c'est invisible, et sans impact sur la sécurité.


Bienheureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière (Audiard)
avatar
Corto Maltese
Administrateur

Messages : 1899
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 54
Localisation : 78 - 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CBA le Mar 10 Avr - 17:23

CLOSDELIF a écrit:Je vais effectivement étudier cette possibilité de près....

Ou déplacer un peu le cran de mire vers la gauche. Very Happy


QUI OSE GAGNE
avatar
CBA

Messages : 498
Date d'inscription : 23/09/2017
Localisation : Bordeaux

http://colt-remington-etc.actifforum.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 17:37

Je vais étudier tout ça de plus près....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mar 10 Avr - 18:35

Un peu de métrologie:
LHT=16 cm
Canon=9,8 cm
Poids=650 grammes....
(c'est l'heure!)


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mer 11 Avr - 9:16

Sur la quatrième photo de l'Astra 3000, vous pouvez voir les poinçons de l'arme. Je viens de faire quelques recherches...et je découvre avec stupeur que cet exemplaire a exactement mon âge !!! (lettre X)
Nous fêterons donc nos mêmes anniversaires en même temps d'ici quelques semaines....
C'était donc un achat prémonitoire en quelque sorte....


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mer 11 Avr - 10:56

Voilà, je vous rajoute cette photo permettant de voir:
-L’arrêtoir de culasse similaire à l'Astra 400
-Les marquages de l'intérieur des plaquettes en plastique
-Le verrou de chargeur similaire à celui du Colt 1911
-Les deux traits (glissière et carcasse) à aligner pour effectuer le démontage de l'arme . A ce sujet je vous conseille l'excellent tuto de CBA sur son post dédié au modèle 300 !!!!


Et une autre montrant la barrette de détente, le séparateur et un petit bout de la gâchette (c'est bien elle qui est dure, la barrette coulissant très librement)



Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Mer 11 Avr - 16:25



Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Jeu 12 Avr - 9:33

Voilà ce que j'apprends grâce à Feder de TCAR :

"Ton 676822, qui est donc d'avant le 11 juillet, fait partie d'un lot de 484 ex. en 7,65 de finition "3000" (normal, bronzé), dont les n° s'étalent du 676501 au 676984."

Il s'agit bien de 1952....cela serait rigolo qu'il soit du même mois que moi !(04)


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Dim 20 Mai - 10:41

Voici la meilleure cible que j'ai obtenue en condition UIT:




Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par bbrmque le Dim 20 Mai - 16:59

Pour une arme "non match", je le trouve plus que correct


Citation de La Momie : "Vous n'aurez pas ma liberté de panser"...
Bébert
Membre UFA et UNPACT
avatar
bbrmque
Old Timer

Messages : 420
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 43
Localisation : Guadeloupe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par freebird le Dim 20 Mai - 17:05

en lisant ça ce matin à jeun, je me suis abstenu, mais au retour de la fête des vignerons indépendants, je ne peux me retenir...

"il tire encore bien,pour son âge."

avatar
freebird
Old Timer

Messages : 1063
Date d'inscription : 04/01/2015
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par CLOSDELIF le Dim 20 Mai - 17:18

freebird a écrit:en lisant ça ce matin à jeun, je me suis abstenu, mais au retour de la fête des vignerons indépendants, je ne peux me retenir...

"il tire encore bien,pour son âge."

Ce 3000 est de mon âge: premier semestre 52....on tire encore tous les deux....mais on fait ce qu'on peut mon ami....
PS: moi , j'étais au repas des chasseurs, ça ne vaut sans doute guère mieux...


Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.
avatar
CLOSDELIF
Administrateur

Messages : 3264
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 66
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: ASTRA, la saga des 400 et dérivés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum